AcquisitionActualitéAmérique du nordBusinessInvestissementsTech

Symantec s’offre Blue Coat pour 4,65 milliards de dollars et devenir un géant de la cybersécurité

Symantec, groupe américain spécialisé dans la sécurité informatique, vient de conclure un accord définitif en vue de l’acquisition de Blue Coat pour un montant total s’élevant aux alentours de 4,65 milliards de dollars. Approuvée par les conseils conseils d’administration des deux sociétés, la transaction devrait être finalisée au cours du troisième trimestre 2016. A cette occasion, Greg Clark deviendra CEO de Symantec, poste qu’il occupait au sein de Blue Coat. 

Fondé en 1982 par Gene Meltser et Steffen Low, Symantec propose des solutions de sécurité, de stockage et de gestion des systèmes pour les particuliers, les entreprises et les gouvernements. Parmi les faits d’armes de la société américaine, elle s’est distinguée en éditant le logiciel antivirus Norton. Dans ce secteur, Symantec doit affronter la concurrence de nombreux acteurs, à l’image de l’Américain McAfee, du Tchèque Avast Software, le Russe Kaspersky ou encore l’Israélien Check Point.

62% du CA provenant des services aux entreprises

Avec l’acquisition de Blue Coat, Symantec souhaite se renforcer sur le marché de la cybersécurité. Cette opération intervient après la cession de sa filiale Veritas en janvier dernier pour 7,4 milliards de dollars. Désormais, le chiffre d’affaires de l’entreprise américaine devrait s’élever à hauteur de 4,4 milliards de dollars (3,9 milliards d’euros non-GAAP), dont 62% sera issu des services aux entreprises. 

La société combinée sera basée à Mountain View, en Californie, et bénéficiera de 750 millions de dollars réinvestis par Bain Capital, actionnaire majoritaire de Blue Coat, sous la forme d’obligations convertibles. Conséquence directe de cette opération, David Humphrey, managing director de Bain Capital Private Equity, intégrera le conseil d’administration de Symantec. Par ailleurs, Silver Lake Partners a décidé d’acquérir l’équivalent de 500 millions de dollars d’obligations convertibles, doublant ainsi son investissement dans la firme américaine pour l’établir à un milliard de dollars.

«Avec 150 millions de dollars de synergies sous la forme de coûts annuels nets attendus, en plus des 400 millions de dollars annoncés précédemment en économies nettes prévues, cette transaction permettra à Symantec d'améliorer notre rentabilité tout en continuant d'investir dans l'innovation et de drainer la croissance», explique Thomas Seifert, directeur financier de Symantec.

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This