ActualitéAdobeBusinessEuropeEvents ChannelTech

De la techno à l’émotion…Adobe veut créer des expériences fluides et personnalisées

«Le cross-canal n'est plus un concept, mais bien la base d'une expérience client réussie.», annonce d'emblée Christophe Marée, le directeur Marketing à Adobe France. Sur le sujet du e-commerce, le groupe américain veut se montrer en avance sur les tendances et décloisonner les métiers. Il le fera prochainement à l'occasion du Forum Cross-Canal qu'il organise le 7 juillet à Paris, lors d'une matinée où les marques pourront découvrir des témoignages variés et échanger.

Adobe, spécialiste de la création de contenu et du marketing digital, veut sortir de la dimension purement technologique en s'entourant de savoirs divers. Pour son Forum, il accueillera par exemple Regine Vanheems, cofondatrice de l'Observatoire du Cross-Canal et du Commerce Connecté. Pendant cette matinée, des cas clients seront également présentés, avec Florian Seltène, Digital Section Manager, Nissan Europe, Rodolphe Pachot, Directeur eBusiness Development & Multi-Access, Allianz ou encore Laurent Nuyen, Executive Creative Director, DigitasLBi.

Pour voir le programme de la matinée.

VOIR: L'interview de Christophe Marée, directeur marketing d'Adobe France

[Contenu réalisé en partenariat avec Adobe]

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
De la techno à l’émotion…Adobe veut créer des expériences fluides et personnalisées
DNVB : la mécanique de Cowboy pour rouler toujours plus vite
google
Alphabet, la maison-mère de Google, lance une filiale dédiée aux logiciels pour la robotique
VTC: dans le viseur de Pékin, Didi Chuxing menacé d’une amende record, dépassant celle d’Alibaba
« Mon espace Santé »: le gouvernement va consacrer 1,4 milliard d’euros à la sécurité des données de santé
FoodTech: les débuts en Bourse de Zomato suscitent un fort appétit des investisseurs
RGPD: la Cnil condamne le groupe de protection sociale AG2R à une amende de 1,75 million d’euros