BusinessFrenchWeb BusinessFrenchWeb TVInvestissementsLes levées de fondsTelecom

Télécoms : 75 millions d’euros pour l’opérateur B2B Sewan

Interview d'Alexis de Goriaïnoff, PDG de Sewan

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Après une décennie pour se faire une place sur le marché français des télécoms B2B, Sewan monte en puissance en Europe. Après avoir placé ses pions en Espagne, avec le rachat de l’opérateur espagnol Vozelia en 2016, puis en Belgique, au travers de l’acquisition de l’opérateur belge 3StarsNet, l’entreprise française annonce aujourd’hui un tour de table de 75 millions d’euros pour accélérer son développement. L’opération a été réalisée auprès du fonds Kartesia et vient s’ajouter aux 12 millions d’euros levés auprès d’Audacia entre 2014 et 2016.

Fondé en 2007 par Alexis de Goriaïnoff, David Brette, Christophe Cresp et Nicolas Beau, l’opérateur B2B a vu le jour avec l’ambition de simplifier les communications télécoms des entreprises. Pour ce faire, l’entreprise propose une gamme de services de communication (téléphonie fixe et mobile, communications unifiées, Office 365…), de connexion (accès xDSL, sécurité, VPN/MPLS…) et d’hébergement (cloud, infogérance…).

Un modèle de vente indirecte 

Afin de distribuer ces outils, Sewan a choisi d’opter pour un modèle de vente indirecte. Autrement dit, la société s’appuie sur son réseau de 850 revendeurs partenaires (opérateurs, intégrateurs informatiques, fournisseurs d’accès à Internet…) en Europe pour proposer ses solutions aux entreprises en marque blanche. 

«Dès le début, nous avons constaté une nette lacune sur le marché français, ainsi que dans d’autres pays européens, où nous pensons qu’il existe des opportunités significatives», explique Alexis de Goriaïnoff, co-fondateur et PDG de Sewan. A ce jour, les services de l’opérateur sont ainsi utilisés par plus de 55 000 entreprises, dont 1 000 ETI.

Après l’Espagne et la Belgique, cap sur l’Allemagne 

Avec 75 millions d’euros supplémentaires dans ses caisses, Sewan prévoit de poursuivre sa stratégie de croissance externe pour continuer de tisser sa toile en Europe. L’entreprise française compte ainsi réaliser de nouvelles acquisitions dans cette optique, avec l’Allemagne en ligne de mire. 

En parallèle, l’opérateur va renforcer ses effectifs en recrutant 200 collaborateurs supplémentaires en 2020, qui viendront épauler l’équipe existante de 450 personnes, dont 80 développeurs, et ajouter 300 nouveaux partenaires à son réseau de revendeurs. Après avoir enregistré un chiffre d’affaires de 85 millions d’euros en 2018, Sewan vise les 116 millions d’euros de revenus pour l’année en cours. Le nouvel apport de capitaux doit permettre à l’entreprise de maintenir une croissance supérieure à 25%.

Sewan : les données clés

Fondateurs : Alexis de Goriaïnoff, David Brette, Christophe Cresp et Nicolas Beau
Création : 2007
Siège social : Paris
Secteur : Télécoms
Activité : opérateur B2B
Effectifs : 450 collaborateurs


Financement : 75 millions d’euros auprès de Kartesia en novembre 2019…

Bouton retour en haut de la page
Télécoms : 75 millions d’euros pour l’opérateur B2B Sewan
Pixmania, la nouvelle aventure entrepreneuriale de Steve et Jean-Emile Rosenblum
Guerre des talents, Skill gap, Grande Démission… Comment répondre aux nouveaux enjeux RH des entreprises?
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?
[Série A] Cryptomonnaies : Flowdesk lève 30 millions de dollars auprès d’Eurazeo, ISAI, Ledger et Coinbase

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media