A la uneActualitéAmérique du nord

The Refiners lève 6,8 millions de dollars pour devenir incontournable dans la Silicon Valley

The Refiners, le programme d'accélération dirigé par Géraldine Le Meur, cofondatrice de Le Web, Carlos Diaz (Blue Kiwi, Group Reflect), et Pierre Gaubil (de l'éditeur Sensopia), a réalisé une levée de fonds de 6,8 millions de dollars auprès de privés (Partech, Idinvest, Newfund) et des angels: Xavier Niel, Phil Libin, Frédéric Mazella, Jérôme Lecat), et 1,6 million apportés par Bpifrance. L'ambition de cette structure est d'accompagner pendant 3 mois des start-up françaises et étrangères à se développer dans la Silicon Valley.

En 2016, peu après la création, la banque publique s'était initialement engagée sur 2,5 millions de dollars d'investissement via son PIA (programme d'investissements d'avenir), finalement ramenés à 1,6 million pour cette levée.

Parmi les autres investisseurs historiques présents au board, des VC américains Phil Libin (Evernote), des VC français tels Xavier Niel (Iliad), Jérôme Lecat (Scality), Fred Mazzella (Blablacar), et des fonds (IDInvest, Partech, Newfund). En tout, 45 privés ont investi 3 millions de dollars. Reid Hoffman (LinkedIn) est mentor au sein de l'accélérateur.

Côté modèle économique, en contrepartie d'un investissement minium de 50 000 dollars et d'une méthode «différente» pour dépasser le «fossé culturel» qui sépare les Français des «doers»américains, The Refiners prend 3 à 7% du capital de l'entreprise accélérée. L'accélérateur effectue deux recrutements d'une dizaine de start-up par an.

La société tente de s'implanter dans un paysage déjà bien occupé par les grands noms du capital-risque et de l'accélération tels Y combinator, 500Startups, Techstars, ou UpwestLabs.

Lire aussi: A San Francisco, The Refiners embrasse la mondialisation des talents

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
The Refiners lève 6,8 millions de dollars pour devenir incontournable dans la Silicon Valley
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde
FinTech : Klarna s’offre Inspirock pour séduire les voyageurs
French Tech : Thierry Petit quitte Showroomprivé