ActualitéBusinessJeux Video

Ubisoft: un chiffre d’affaires en baisse de 9%, mais supérieur aux objectifs

AFP

L’éditeur français de jeux vidéo Ubisoft a enregistré un chiffre d’affaires de 363,4 millions d’euros au premier trimestre 2019-20, en baisse de 9,2% par rapport au « record » du premier trimestre de l’exercice précédent, mais largement supérieur aux objectifs pour ce trimestre, selon un communiqué. Les réservations nettes, indicateur privilégié du groupe en termes de revenus, s’élèvent à 314,2 millions d’euros, soit 16% de plus que l’objectif donné lors de la publication des résultats annuels (environ 270 millions d’euros).

Le groupe explique cette différence par « des taux d’engagement par joueur record» et la bonne visibilité de ses jeux. L’investissement récurrent des joueurs (PRI), qui peuvent acheter des éléments ou des mises à jour après avoir acheté un jeu, est notamment en hausse de 19,5% par rapport au premier trimestre 2018-19, et représente 47,9% des réservations nettes. Le PDG du groupe Yves Guillemot salue ainsi la « très bonne performance des jeux d’Ubisoft – et notamment de « Rainbow Six Siege » et d' »Assassin’s Creed Odyssey » – avec une très forte croissance de l’investissement récurrent des joueurs sur PC et consoles».

Ubisoft prévoit quatre « blockbusters » dans les prochains mois

Le groupe souligne également le succès de « The Division 2 », sorti en mars : « plus gros succès de l’industrie depuis le début de l’année» en nombre d’unités vendues, et conçu pour inciter les joueurs à réaliser des achats réguliers au cours du jeu. « Sur les prochaines années, Ubisoft est idéalement positionnée», a affirmé Yves Guillemot, cité dans le communiqué, qui a affirmé plus tard dans une conférence « ne pas être sous pression de la concurrence pour le moment».

Ubisoft a prévu de sortir quatre « blockbusters » (jeux dits « AAA ») pendant l’exercice courant: le premier début octobre et les trois autres début 2020. La société a confirmé ses objectifs annuels d’environ 2 185 millions d’euros de réservations nettes et environ 480 millions d’euros de résultat opérationnel non-IFRS sur l’exercice. Ses perspectives pour le second trimestre sont de 310 millions d’euros de réservations nettes, en baisse de 15% par rapport à l’exercice précédent.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Ubisoft: un chiffre d’affaires en baisse de 9%, mais supérieur aux objectifs
La startup KineQuantum lève 1 million d’euros pour mettre la réalité virtuelle au service des kinés
La startup uTip lève 1 million d’euros pour monétiser les contenus des youtubeurs
Roger McNamee, ancien investisseur de Facebook, alerte sur le « côté sombre » du réseau social
Désinformation: Emirats arabes unis, Egypte, Espagne… des milliers de comptes supprimés par Twitter
Les offres d’emploi de la semaine
Paris Retail Week: quelles sont les tendances qui vont dessiner le commerce de demain?
Copy link