ActualitéFonds d'investissementInvestissementsTech

Un fonds britannique de 125 millions de dollars dédié à la sécurité

Lever 125 millions de dollars en quelques semaines. C’est ce que souhaite réaliser le fonds britannique C5 Capital pour financer des sociétés spécialisées dans la cybersécurité, à l’heure où la sécurité des entreprises préoccupe plus que jamais – notamment depuis les révélations sur les écoutes de la NSA, les entreprises européennes n’étant pas soumises aux mêmes « règles » que leurs consœurs américaines. Depuis quelques semaines, plusieurs grandes failles de sécurité sont également apparues : piratage de millions de données chez eBay, faille de sécurité « heartbleed »…

Basée à Londres, la firme de venture capitalist investie dans des entreprises ayant déjà une certaine traction – 10 millions de dollars de chiffre d’affaires – et dont les avantages concurrentiels reposent avant tout sur la technologie. La semaine dernière, C5 Capital a ainsi investi dans Balabit, une société spécialisée dans la sécurité intérieure des entreprises.

Précisant que le marché mondial de la sécurité des informations est estimé à 67 milliards de dollars selon Gartner, Nazo Moosa, cofondatrice de C5 Capital précise que le Royaume-Uni, la France et l’Europe de l’Est sont des zones de croissance pour ce secteur encore dominé par des firmes américaines.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Un fonds britannique de 125 millions de dollars dédié à la sécurité
Buy now, pay later: Stripe et Klarna s’associent pour dominer le marché du paiement fractionné
Cloud: Amazon a conclu un contrat avec les services secrets britanniques estimé jusqu’à 1 milliard de livres
Cantine collaborative: la startup française Avekapeti lève 2 millions d’euros auprès d’Inter Invest
Cajoo
Carrefour s’allie à Uber Eats et Cajoo pour se lancer dans le quick commerce
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France
BioTech : DNA Script lève 142 millions d’euros de plus pour son imprimante à ADN