ActualitéFonds d'investissementInvestissementsTech

Un fonds britannique de 125 millions de dollars dédié à la sécurité

Lever 125 millions de dollars en quelques semaines. C’est ce que souhaite réaliser le fonds britannique C5 Capital pour financer des sociétés spécialisées dans la cybersécurité, à l’heure où la sécurité des entreprises préoccupe plus que jamais – notamment depuis les révélations sur les écoutes de la NSA, les entreprises européennes n’étant pas soumises aux mêmes « règles » que leurs consœurs américaines. Depuis quelques semaines, plusieurs grandes failles de sécurité sont également apparues : piratage de millions de données chez eBay, faille de sécurité « heartbleed »…

Basée à Londres, la firme de venture capitalist investie dans des entreprises ayant déjà une certaine traction – 10 millions de dollars de chiffre d’affaires – et dont les avantages concurrentiels reposent avant tout sur la technologie. La semaine dernière, C5 Capital a ainsi investi dans Balabit, une société spécialisée dans la sécurité intérieure des entreprises.

Précisant que le marché mondial de la sécurité des informations est estimé à 67 milliards de dollars selon Gartner, Nazo Moosa, cofondatrice de C5 Capital précise que le Royaume-Uni, la France et l’Europe de l’Est sont des zones de croissance pour ce secteur encore dominé par des firmes américaines.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Un fonds britannique de 125 millions de dollars dédié à la sécurité
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
DECODE Retail: 3 conférences organisées avec Odile Roujol et Laurence Faguer
Copy link