ActualitéLes levées de fondsRetail & eCommerce

Vestiaire Collective lève 33 millions d’euros pour s’internationaliser

Le montant

Vestiaire Collective, un site d’e-commerce spécialisé dans le dépôt-vente de vêtements d’occasion, vient de lever 33 millions d’euros auprès d’Eurazeo, en tant que principal investisseur avec 20 millions d’euros apportés. Le fonds dispose de participations significatives dans plusieurs groupes importants comme Accor Hotels ou Foncia. Idinvest Partners, Balderton Capital, Condé Nast et Ventech ont complété l’opération.

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise boucle un tour de table significatif. En 2013, elle avait levé 20 millions de dollars, principalement auprès de Condé Nast (éditeur des magazines GQ, Vogue…). Au final, cette nouvelle opération porte à plus de 60 millions de dollars les montants totaux levés par la société depuis sa création.

Le concept

Fondé en 2009, Vestiaire Collective se concentre sur les vêtements et les accessoires de mode et de luxe d’occasion. Contrairement à certaines places de marché qui connectent directement les acheteurs et les vendeurs, les produits échangés sont systématiquement contrôlés par une équipe à Paris afin de s’assurer de leur qualité et de leur bon état.

Avec ce modèle, le site revendique plus de 3 millions de membres, présents dans une quarantaine de pays. «Près de 100 000 nouvelles personnes s’inscrivent chaque mois, et rejoignent une communauté internationale de 4 millions de membres. Ceux-ci sont à l’origine de plus de 3 millions d’interactions chaque mois», assure l’e-marchand. Côté catalogue, plus de 400 000 produits produits disponibles, avec un renouvellement régulier puisque 20 000 nouveautés sont disponibles chaque semaine.

Au-delà de la France, l’entreprise dispose d’une présence dans plusieurs pays avec des bureaux à New York, Londres, Berlin. Au final, Vestiaire Collective compte plus de 180 employés et a réalisé 46 millions d’euros de volume d’affaires en 2014.

Le marché

Avec ce nouvel investissement, la société souhaite poursuivre son développement à l’international. Deux nouveaux bureaux devraient d’ailleurs voir le jour à Milan et Barcelone. L’entreprise doit cependant affronter la concurrence de nombreux acteurs dans le secteur.

En France, on compte notamment videdressing.com ou encore Le Bon Coin, lui aussi largement utilisé pour l’achat de vêtements d’occasion. Au niveau international, il faut également compter avec eBay dans le monde, et plus particulièrement aux Etats-Unis.

Création : 2009

Siège social : Paris

Bureaux : New York, Londres, Berlin, prochainement Milan et Barcelone

Effectifs : 180 employés

Financement : plus de 60 millions de dollars

Concurrents : videdressing.com, eBay…

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Vestiaire Collective lève 33 millions d’euros pour s’internationaliser
Mobilité: Renault, Atos, Dassault, STMicroelectronics et Thales unissent leurs recherches
VTC: Didi Chuxing lève 1,5 milliard de dollars en dette avant son IPO
[Silicon Carne] Faut-il lever pour réussir ?
Nestor
FoodTech: Elior rachète la startup Nestor pour compléter son offre auprès des entreprises
huawei
Loi « anti-Huawei »: les opérateurs pourront finalement réclamer des indemnisations, juge le Conseil d’État
Cooptalis: comment le spécialiste de l’expatriation a adapté son offre pour faire face à la crise