ActualitéBusinessHR TechTech

Workey lève 8 millions de dollars pour supprimer les discriminations à l’embauche

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • Workey s’adresse aux personnes qui s’intéressent aux opportunités d’emploi potentielles, mais qui ne veulent pas le faire savoir à tout le monde.
     
  • Cet investissement doit permettre à Workey de se développer aux États-Unis.
     
  • La start-up prévoit d’ouvrir un bureau à New York.

 

Le montant

La start-up isréalienne Workey, spécialisée dans la recherche d’emploi, a bouclé un tour de table de 8 millions de dollars. PICO partners et Magma Venture Partners ont participé à l’opération. Auparavant, la société avait levé 1,6 million de dollars en juin 2015. 

Le marché

Fondée en 2014 par Danny Shtainberg, Roy Reuveni, Amichai Schreiber et Ben Reuveni, Workey s’adresse aux personnes qui s’intéressent aux opportunités d’emploi potentielles, mais qui ne veulent pas le faire savoir à tout le monde, notamment à leur employeur actuel. Pour cela, les utilisateurs disposent d’un profil anonyme qui leur permet de chercher des offres d’emploi en fonction de leur expérience professionnelle et de leurs compétences. 

A partir des informations données par l’utilisateur, Workey utilise l’intelligence artificielle pour mettre en relation les entreprises et les candidats. Si l’entreprise est intéressée par le profil d’un candidat, ce dernier peut répondre en donnant les informations complètes à leur sujet. A l’inverse, tous les refus sont anonymes sur la plateforme. Les fondateurs de Workey affirment que Yahoo a pu trouver plusieurs candidats en passant 10 minutes par semaine sur la plateforme. 

Au-delà de faciliter la recherche d’emploi, Workey vise également à lutter contre les discriminations à l’embauche. En effet, l’anonymat des profils permet aux utilisateurs de ne pas être mis hors-course par les entreprises en raison de leur couleur de peau, de leur genre, de leur origine ethnique ou encore de leur religion. 

Les objectifs de la Start-up

Cet investissement doit permettre à Workey de se développer aux États-Unis. Pour cela, la start-up prévoit d’ouvrir un bureau à New York. En parallèle, la jeune pousse israélienne souhaite renforcer ses équipes de R&D et de data science.

Fondateurs : Danny Shtainberg, Roy Reuveni, Amichai Schreiber et Ben Reuveni

Date de création : 2014

Siège : New York

Activité : recherche d’emploi

Financement : 8 millions de dollars levés en juin 2017 

Bouton retour en haut de la page
Workey lève 8 millions de dollars pour supprimer les discriminations à l’embauche
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media