AcquisitionActualitéAmérique du nordBusinessInvestissementsTech

13 ans après son rachat par Yahoo, Flickr change de main

C’est une page qui se tourne pour Flickr. Dans le giron de Yahoo depuis 2005, le service, qui fait figure de pionnier dans le secteur de l’hébergement et du partage de photos, vient d’être racheté par SmugMug, une plateforme similaire à Flickr. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées.

Sous l’égide de Yahoo, qui avait déboursé 25 millions de dollars il y a 13 ans pour s’offrir la plateforme, Flickr s’était développé pour s’ouvrir à la vidéo et attirer une audience internationale sur le service. Cependant, les déboires de Yahoo, victime de graves problèmes financiers et surtout d’une sécurité défaillante avec 3 milliards de comptes affectés par une cyberattaque survenue en 2013, ont freiné les ambitions de Flickr. Après le rachat de Yahoo par l’opérateur nord-américain Verizon l’an passé pour 4,5 milliards de dollars, Flickr avait rejoint Oath, la filiale de Verizon dédiée aux contenus numériques.

Un rachat aux allures de miracle 

Ce changement avait été mal vécu par les employés de Flickr, qui estimaient avoir été complètement délaissés depuis l’arrivée de Verizon. Ce rachat par SmugMug constitue ainsi une bouffée d’oxygène inespérée pour les responsables de la plateforme, qui espèrent désormais disposer de véritables moyens humains et financiers pour reprendre leur envol. Le soulagement est d’autant plus grand chez Flickr que SmugSmug est positionné sur le même segment d’activité.

Pour rassurer les utilisateurs de Flickr, SmugMug a d’ores et déjà indiqué que les deux services ne seront pas fusionnés. Cependant, des synergies seront progressivement mises en place entre les deux plateformes. Si les photos seront transférées sur l’infrastructure de SmugMug, les photos seront toutefois toujours accessibles depuis Flickr. Malgré leur rapprochement, les deux plateformes auront fort à faire pour occuper le devant de la scène, où se trouvent déjà Pinterest, Google Photos et surtout Instagram (800 millions d’utilisateurs par mois), qui a connu un envol spectaculaire ces dernières années pendant que Flickr pâtissait de la descente aux enfers de Yahoo.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Cette vente est compliquée car elle fait perdre à Yahoo son seul moteur de recherche vertical concernant les images. Par sûr que cela aide l’entreprise à se relever…

13 ans après son rachat par Yahoo, Flickr change de main
Coronavirus: la méthode de traçage pour suivre les malades divise les États américains
Spécial Retail : l’urgence est au destockage
Pourquoi l’application ultra confidentielle Clubhouse passionne tant la Silicon Valley
Coronavirus: faut-il encore repousser les enchères pour la 5G?
Face à Fortnite et League of Legends, Amazon se lance dans le jeu vidéo à gros budget avec Crucible
Pourquoi Walmart se déleste de Jet.com, marketplace acquise pour 3 milliards de dollars il y a 4 ans
Share via
Copy link