ActualitéBusinessEuropeLes levées de fonds

13 millions de dollars pour Tessian, la startup qui utilise l’intelligence artificielle pour vérifier les e-mails

Le montant

La startup britannique Tessian a réalisé une levée de 13 millions de dollars. Le tour de table a été mené par Balderton Capital. Les anciens investisseurs Accel, Amadeus Capital Partners, Crane, ou encore LocalGlobe ont également participé.

Anciennement connue sous le nom de CheckRecipient, l’entreprise a depuis été renommée Tessian. Fondée en 2013, elle utilise le machine learning pour améliorer la sécurité lors de l’envoi d’e-mails.

Le marché

Tessian utilise l’apprentissage automatique pour détecter et corriger les erreurs dans les adresses e-mails. Une solution qui s’adresse aux entreprises qui sont amenées à envoyer des informations sensibles, afin de s’assurer que celles-ci ne soient pas remises à une autre personne par erreur.

« C’est la nature humaine de craindre des choses effrayantes comme les hackers ou les logiciels malveillants, mais nous ne pensons pas souvent aux dangers derrière quelque chose d’aussi familier et enraciné que d’envoyer un e-mail. En réalité, c’est là une menace écrasante », explique Tim Sadler, CEO et co-fondateur de Tessian. Or, explique ce dernier, un rapport de l’ICO (Information Commissioner’s Office), un bureau de régulation britannique, montre que les e-mails mal adressés sont les incidents les plus signalés en ce qui concerne la sécurité des données.

La technologie de Tessian, basée sur l’intelligence artificielle, analyse les e-mails de l’entreprise pour reconnaître les modèles courants et détecter les anomalies. Si elle détecte un élément inhabituel au moment de l’envoi, elle prévient l’expéditeur et lui suggère de le vérifier.

Les objectifs de la Start-up

Tessian prévoit d’investir dans le développement de produits et de développer ses divisions marketing et vente.

Tessian : les données clés

Fondateurs : Edward Bishop, Thomas Adams, Tim Sadler
Création : 2013
Siège social : Londres
Effectifs : 50
Activité : sécurité des e-mails

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
13 millions de dollars pour Tessian, la startup qui utilise l’intelligence artificielle pour vérifier les e-mails
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Retail: à l’approche des fêtes, quelle réponse face à l’évolution des tendances d’achats?
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch