ActualitéBusiness

18 startups sélectionnées pour le Paris Saclay Invest

Le Paris-Saclay Invest se déroulera le jeudi 28 juin prochain à l’Institut d’Optique. Cet événement a pour objectif de mettre en relation des PME innovantes issues du territoire mais également des startups avec des investisseurs (Business Angels ou Venture Capital).

Dans le cadre de ce dispositif, 18 sociétés, auditées en amont par un jury, auront l’opportunité de présenter leur activité devant un public d’investisseurs et de les recevoir ensuite dans un espace dédié. Au total, 13 sont issues du territoire, et 4 projets sont issus du Pôle Entrepreneuriat Etudiant Paris Saclay.

Parmi les startups sélectionnées souhaitant lever moins de 500 000 €, on retrouve : Structure Computation, Wezzoo (présente à LeWeb London), Ekilog, Docloud, Ananta Systems ou encore Byo Networks, Simpulse, Drink Me, et Agora energy.

Les startups cherchant a levé plus de 500 000 € sont : Aqylon, Genmsecure, Fluigent, Dotmobil, Luxeole, Carnet de mode, Pegastech, Altheia, et Ideal Technologies.

La journée s’articulera également autour de temps forts : conférences et ateliers sur « les financements publics des entreprises innovantes et sur la stratégie juridique de la levée de fonds. », et rendez-vous d’affaires qui permettront aux visiteurs de développer leur réseau, d’envisager de nouvelles pistes de développement en rencontrant divers acteurs du marché : experts, organismes de soutien à l’innovation, institutionnels, financeurs publics et privés, etc.

Bouton retour en haut de la page
18 startups sélectionnées pour le Paris Saclay Invest
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Rodolphe Ardant
[Serie D] Spendesk, 2nd licorne pour eFounders le startup studio de Thibaud Elziere et Quentin Nickmans
[Série B] Coinhouse, cofondé par Eric Larchevêque (Ledger), lève 17 millions de dollars
[SEED] Rewind lève 700 000 euros auprès de Kima Ventures pour renouveler les audioguides
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
[Série D] Exotec lève 335 millions de dollars pour devenir la première licorne industrielle française