Les Experts

2012. Dans le web, tout va très vite par Laurent Vermot-Gauchy Founder & CEO Veniu

Si certains, attentifs à la Net Neutrality, craignent que 2012 soit l’année de l’extinc- tion de l’Internet tel que nous le connaissons, alors ces quelques lignes n’auront plus guère de sens dans deux ans. Les plus pessimistes prévoient une transfor- mation qui conduirait l’Internet à ressembler à la télévision d’aujourd’hui. Des chaînes et des contenus que vous ne visiterez plus librement mais des bouquets pour lesquels vous devrez payer un abonnement mensuel.

C’est une vision qui, si elle n’est pas dénuée de fondement au regard des diffé- rentes tentatives gouvernementales de plusieurs pays de réguler les contenus et la façon de les utiliser, me semble néanmoins alarmiste.

L’Internet est devenu mobile. Réellement mobile. Difficile à réguler. D’ici 2012, ce qui est aujourd’hui une tendance deviendra une norme. Téléphone mobiles, netbooks mais également tablettes relègueront l’Internet fixe au rang de ce qu’est la téléphonie fixe aujourd’hui : une survivance archaïque.

D’ici 2012, l’Internet fixe sera sans doute conçu comme un “call to action” vers des sites et des services mobiles.
Que ferons-nous sur l’Internet mobile ? Nous continuerons à lire nos emails, nous y répondrons, certes, mais pas une jour- née sans que nous ne cherchions le cinéma, restaurant, boutique de l’endroit où nous nous trouvons, consultions les avis de nos amis ou de ceux, inconnus, qui les ont utilisés. Et pas une journée sans que nous laissions la trace de notre pas- sage ici ou là, dans ce mauvais restaurant ou cette étonnante boutique. Nos amis, relations professionnelles, famille, informés en temps réels de l’endroit où nous sommes, si et quand nous le souhaitons. Ainsi que les marques que nous utilisons. Non seulement l’Internet mobile changera la façon dont utilisons Internet, mais il changera aussi la façon dont les marques seront amenées à communiquer avec vous, nous.

L’utilisateur géolocalisé trouve des réponses, partage des informations, échange avec ses proches, en temps réel, et élargit son réseau social virtuel tout en laissant une trace de son passage “pour la postérité”.

Pour paraphraser Andy Warhol, si en 2010, beaucoup sont encore à la recherche de leur 1/4h de célébrité, d’ici 2012, chacun aura droit à son 1/4h d’anonymat en se déconnectant de l’Internet mobile géolocalisé qui en fait à la fois le centre de sa communauté et le membre de celles qu’il choisit.


Vous pouvez vous préinscrire pour télécharger le livre blanc participatif.
Vous pouvez retrouver l’Internet Managers Club, ainsi que sur Twitter, twitter.com/IMCFrance et bien sur par mail: fondateurs@internetmanagersclub.com

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This