/ InsidersActualité

2,5 millions d’euros pour Colisweb + MapR + le CV de Marissa Mayer = INSIDERS

[tabs]

[tab title= »Nouvelle levée de fonds pour Colisweb »]

Les Lillois de Colisweb bouclent un tour de table de 2,5 millions d'euros

Rémi LengaigneCréée en 2013, Colisweb vient de réaliser une seconde levée de fonds de 2,5 millions d’euros. Cette start-up lilloise, qui promet des livraisons en moins de 2 heures ou sur rendez-vous, avait déjà séduit les investisseurs fin 2014 avec une levée de fonds de 850 000 euros.

Cette nouvelle levée de fonds a été financée par des investisseurs historiques. Euratechnologies, l'accélérateur lillois soutient Colisweb depuis ses débuts. A noter toutefois l’entrée au capital de deux nouveaux fonds et d’un Business Angel, ainsi que de la BPI qui soutient le programme de R&D de Colisweb.

«Nous sommes aujourd’hui présents dans plus de 15 agglomérations en France, et livrons les produits des plus grandes enseignes (Leroy Merlin, Darty, Boulanger, Kiloutou, Habitat, Carrefour, etc.) aux consommateurs», explique Rémi Lengaigne, co-fondateur de Colisweb aux côtés de Damien Abgall.

Pionnière dans la livraison quasi-instantanée à domicile de toutes sortes de marchandises, la start-up doit aujourd’hui séduire toujours plus de clients et d’enseignes si elle ne veut pas se faire doubler par ses concurrents.

La start-up Stuart, lancée en 2015 et qui promet également une livraison le jour même via une application mobile, a déjà levé 22 millions d’euros. Quant à Deliver.ee, fondée en 2014, elle assure pouvoir livrer en moins d’une heure les produits commandés, y compris le soir et le dimanche.

Sans oublier l’Américain Amazon, qui a lancé avant l’été son service de livraison express en une heure baptisé Amazon Prime Now.

Avec cette seconde levée de fonds, Colisweb souhaite s’imposer comme un acteur incontournable de la livraison en France et en Europe. Pour parvenir à ses fins, la start-up souhaite recruter 15 personnes. Ainsi, Julien Kremer, jusqu’ici chez Chronopost, vient de rejoindre Colisweb comme directeur commercial.

«Tous ces recrutements vont nous permettre de soutenir nos 28% de croissance mensuelle, mais surtout d’atteindre de nouveaux objectifs en 2017 : signer avec 50 nouveaux clients, étendre notre service pour arriver à livrer dans 25 villes en France et lancer notre offre sur de grandes villes européennes en Allemagne, au Benelux et au Royaume-Uni», conclut Rémi Lengaigne.

[/tab]

[/tabs]

 

MapR lève 50 millions de dollars en vue d’une éventuelle IPO

Matthew MillsLa start-up MapR, spécialisée dans l’analyse de données en temps réel, a levé 50 millions de dollars. Pour réaliser cette opération, la société californienne a bénéficié d’un financement par actions mené Future Fund. Google Capital, Lightspeed Venture Partners, Mayfield Fund, New Enterprise Associates, Qualcomm Ventures et Redpoint Ventures ont également participé à cette levée de fonds. 

Ce tour de table porte à 194 millions de dollars le montant total levé par MapR depuis sa création en 2009. En parallèle de cette opération, Matthew Mills (ci-contre) devient CEO de la société et intègre le Conseil d’administration. Quant à John Schroeder, fondateur et précédent CEO de MapR, il est nommé président exécutif.

Au deuxième trimestre 2016, la start-up basée à San José revendique une augmentation de plus de 100% de ses commandes par rapport à la même période l’an passé. 90% du total des commandes représenteraient les licences et contrats d’assistance relatifs à la plateforme de convergence des données MapR Converged Data Platform, selon l’entreprise américaine.

Devant ces résultats, MapR prévoit de s’appuyer sur le tour de table de 50 millions de dollars pour lancer une IPO. «Ce tour de table renforce notre bilan financier au moment où nous envisageons une entrée en bourse», précise John Schroeder, fondateur et nouveau président du Conseil d’administration de MapR Technologies.

 

Le chiffre du jour : 16% (seulement) des cadres ont les qualités nécessaires pour devenir des leaders du digital…

communication-collaborateurs-entreprises76% des entreprises considérées comme des championnes digitales déclarent réaliser de bonnes performances financières, contre 55% des autres entreprises, si l'on en croit les résultats de l'étude «Leaders 2020 : How strong leadership pays off in the digital economy» réalisée par Oxford Economics en partenariat avec SAP.

Les auteurs de l'étude se sont interrogés concernant les caractéristiques partagées par ces champions. Premiers éléments de réponse: leur capacité à gérer la diversité au sein de l'entreprise de manière efficace, ou encore la loyauté de leurs salariés. 56% des champions digitaux déclarent en effet posséder des programmes de gestion de la diversité efficaces (contre 48% pour les autres entreprise).

Mais au-delà de ces points communs constatés entre champions du digital, les auteurs de l'étude dressent un bilan plutôt mitigé des atouts possédés par les autres entreprises pour amorcer leur transformation digitale. Seuls 16% des cadres de ces entreprises auraient effectivement les qualités nécessaires pour devenir des leaders digitaux. Autre constat, moins de la moitié (46%) des cadres déclarent que leur entreprise a mis en place un programme de formation destinés aux leaders de demain. 

*Méthodologie: étude réalisée par SAP auprès d'un échantillon de 4 100 cadres et employés du monde entier. 

 

L'image du jour : le CV de Marissa Mayer en une page

Après l'annonce du rachat de Yahoo! par Verizon cet été, la question se pose: Marissa Mayer va-t-elle continuer à travailler au sein du groupe de communication américain? Ou bien va-t-elle donner un nouveau cap à sa carrière professionnelle? Enhancv, société spécialisée dans le design de CV, s'est prêtée à l'exercice de résumer le parcours de l'actuelle CEO de Yahoo! en un document d'une page, comme le demandent les recruteurs à un candidat en recherche d'emploi. 

cv-marissa-mayer

 

Nominations : Creads, Capital Partners, Groupe Amaury…

 

Creads travaille pour l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF)

julien mechinA l'issue d'une consultation qui opposait dix entreprises, l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) a choisi Creads pour réaliser le design du site IDNEUF, un méta-portail de ressources pédagogiques universitaires francophones. Ce n’est pas la première fois que l’AUF fait appel à Creads puisque l’agence, cofondée par Ronan Pelloux et Julien Mechin (photo ci-contre), avait créé le nom et le logo de Confluens, le réseau d’anciens boursiers de l’AUF en 2014.

 

L'Accélérateur Capital Partners renforce son équipe dirigeante  

CCL'Accélérateur Capital Partners se muscle avec la nomination de deux nouveaux partners : Eric Kalfon (Datops, rachetée à Partech puis revendue au Groupe Reed Elsevier) et Christophe Courtin (photo ci-contre ; fondateur du Groupe Santiane, revendu à BlackFin). A noter également l’arrivée au capital d’Adrian Diaconu (fondateur d’ADS Logistics, revendu à Rakuten).

Fondée en 2012 par Michel de Guilhermier et Juan Hernandez, l'Accélérateur Capital Partners  a déjà accompagné et investi dans une cinquantaine de start-up comme Sport Heroes, GuestApp ou ZenChef.

 

Mathieu Rouget rejoint le groupe Amaury comme directeur des investissements

mathieu rougetLe Groupe Amaury, propriétaire notamment de la marque d’information sportive L’Equipe, vient de recruter Mathieu Rouget au poste de directeur des investissements. A ce titre, il devra mettre en œuvre la politique d’investissements et de la diversification du groupe. Il interviendra également en support auprès des filiales dans le cadre de leur développement. Il reportera à Fabrice Ribourg, directeur délégué aux finances et à l'administration du Groupe Amaury.

Diplômé de lEM Lyon et Ingénieur Agro, Mathieu Rouget était depuis 2013 directeur d’investissements au sein de BpiFrance.

 

Qui sont les entrepreneurs de la Tech française ? 

Frenchweb lance cette semaine son étude «Portrait d'entrepreneurs et de dirigeants», pour comprendre qui sont les Entrepreneurs de la Tech française aujourd'hui. Participez vite à notre enquête.

 

[tabs][tab title= »L’atelier en ligne »]

[Atelier en ligne] Employee Advocacy, Social Selling: comment faire de ses collaborateurs des ambassadeurs?
Le 29 septembre à 11h, Sociable vous présentera l’exemple de PwC France.​

Venez découvrir au cours de ce webinar comment mettre en place un programme d’Employee Advocacy dans votre entreprise, quels sont les  challenges à relever, en découvrant de manière très concrète l’exemple de PwC.

Inscrivez-vous ! ​[/tab][/tabs]

[tabs][tab title= »L’événement »]

Apéro Web #15
Mercredi 14 septembre 2016 de 19:00 à 22:30​

La communauté digitale APW Paris prolonge l'été dans un jardin bucolique au cœur du marais, The place to be de l'été 16. Venez rencontrer vos pairs, start up, annonceurs, geeks, CM, dev pour parler des tendances digitales de la rentrée.
 

Pour en savoir plus.​ [/tab][/tabs]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This