ActualitéTech

[3 applications à découvrir] Keyme, Quip et UberHype

KeyMe ou la réponse aux problèmes de clés … Quip, le « Word  » pour tablettes… UberHype, le réflexe musique sur smartphone.

[h2]KeyMe, la clé du problème[/h2]

Capture d’écran 2013-09-02 à 13.37.53

KeyMe est une de ces applications qu’il aurait fallu inventer depuis longtemps. Lancée en 2013, elle permet de scanner des clés, « au cas où ».

En cas de perte, il suffit de présenter la photographie de sa clé au serrurier pour que celui-ci la reproduise.

Gratuite, disponible sur iOS ou Android, KeyMe  a été crée par Greg Marsh, un des cofondateurs de OneFineStay, qui en avait visiblement assez de se retrouver enfermé dehors.

Son application ne fait pas que stocker des clés digitales. Elle permet également de les partager par mail, de donner l’alerte si l’on se retrouve hors de chez soi sans clés, et de localiser le serrurier le plus proche.

Attention, si l’application n’est pas payante, le serrurier doit disposer d’une licence KeyMe et demandera une redevance en sus de ses honoraires.

[h2]Un ancien de Facebook crée Quip, le Word pour tablettes [/h2]

En cette période de rentrée, une application comme Quip peut toujours être utile : elle propose un traitement de texte « nouvelle génération ». Pas vraiment un luxe, quand on songe que cet outil n’a pas évolué depuis la création des tablettes.

Quip photo

Mis au point par un ancien de Facebook, Bret Taylor, et Kevin Gibbs, le créateur de Google App engine, Quip supprime la plupart des fonctionnalités du traitement de texte traditionnel. Pour son utilisateur, il s’agit de rédiger et d’éditer un simple document en collaboration avec d’autres utilisateurs. « Comme si deux personnes travaillaient côte à côte, sur le même morceau de papier », expliquent les deux fondateurs dans un communiqué de presse.

En ce sens, Quip synchronise les changement apportés par chaque utilisateurs au dit document. Un peu comme un google doc, mais avec un système de notifications en plus, qui alerte chaque utilisateur d’un changement. Il propose aussi un onglet Chat et affiche le nom des utilisateurs connectés.

[h2]UberHype, application musicale quatre étoiles [/h2]

Capture d’écran 2013-09-02 à 16.36.52

UberHype est l’application mobile — non officielle — de la plateforme Hype machine, un agrégateurs de blogs musicaux.

Comme elle, UberHype permet de chercher, de télécharger et de partager la musique des blogueurs spécialisés, mais depuis un smartphone.

Gratuite et uniquement disponible sur Google Play, UberHype application a totalement intégré le volet social cher à The Hype Machine : l’utilisateur peut, là aussi, entrer en contact et accéder aux playlists de ses amis, puis relayer le tout sur Twitter. Fait notable, il lui est toutefois possible d’accéder à l’application sans même se créer de compte d’utilisateur.

Elle a également le mérite d’avoir été joliment conçue, par Dirty Water Labs, une start-up spécialisée dans les applications musicales basée à Boston. Un bon point parmi tant d’autres qui valent à UberHype la note de 4,13/5 par les utilisateurs Google Play.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[3 applications à découvrir] Keyme, Quip et UberHype
GAFA et médias: l’accord entre l’Australie et Facebook va-t-il inspirer d’autres pays?
Blockchain : Sorare lève 40 millions d’euros auprès de Benchmark, Accel, Partech et Antoine Griezmann
5G: Ericsson veut recruter 300 personnes pour renforcer son centre de R&D en France
[Webinar] Pourquoi la DSI serait-elle la dernière à se digitaliser?
Uber
À Paris, des chauffeurs dénoncent une volonté d’imposer une « loi Uber en Europe »
Face au Bon Coin, Wallapop lève 157 millions d’euros auprès de Korelya, le fonds de Fleur Pellerin