A la uneActualitéEurope

3 chiffres qui montrent que les banquiers doivent avoir une relation en ligne avec leurs clients

Est-ce la fin de la banque « à l’ancienne »* ? Avec un internaute sur deux qui consulte au moins une fois le site de sa banque au cours du mois, la consommation des services bancaires en ligne est en plein essor, d’après les chiffres de février 2015 de Médiamétrie. 1,9 million de visiteurs uniques supplémentaires ont pris cette nouvelle habitude en février, soit une progression d’audience de 9% par rapport à la même période l’an passé. Le  besoin d’accéder à ces nouveaux services se fait également ressentir dans le secteur des assurances. Les connexions sur ces sites sont en hausse de 13% sur le mois par rapport à 2014.

« Chaque jour, 5,5 millions d’internautes ont consulté au moins un site de la sous-catégorie ‘Banque’, et près de 800 000 (790 000) pour la sous-catégorie ‘Assurance’ », indique Médiamétrie. En février 2015, les sites leaders sont ceux  du Crédit Agricole avec 7,6 millions de visiteurs uniques, suivi par la Banque Postale et la Société Générale avec plus de 4 millions de visiteurs chacun. Parmi les sites d’assurances, la MACIF est premier avec 1,1 million de visiteurs uniques mensuels.

Du côté des profils, on retrouve les CSP+ en tête des consultations. Ils représentent 38,4% des connexions sur les sites bancaires et 41,7% des sites d’assurance. En moyenne, ils passent un temps relativement long sur ces sites; avec 7 minutes par jour sur un site bancaire, et 6 minutes sur le site d’un assureur. Des chiffres qui prouvent une tendance à vouloir tout gérer depuis son smartphone ou sa tablette.

* « Changeons la banque ! », Benoît Legrand, éditions Cherche Midi.

A lire également : Boursorama se paie la FinTech Fiduceo pour innover dans les services bancaires

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
3 chiffres qui montrent que les banquiers doivent avoir une relation en ligne avec leurs clients
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Malgré son éviction par Apple et Google, Fortnite génère toujours plus de revenus
[DECODE Brésil] La FinTech et l’e-commerce défient la pandémie en Amérique latine
Gate Watcher : « Chaque pays européen souhaite avoir son industrie de la cybersécurité »
Comment Welcome at Work! a vu les besoins en animation des bureaux changer avec la crise
Gleamer
MedTech: Gleamer boucle un tour de table de 7,5 millions d’euros mené par XAnge
Copy link