ActualitéBusinessComDistribution

5 Instagrameurs dans la mode

Pour la première fois depuis son lancement, la plateforme de partage de photos et de vidéos Instagram organise, ce samedi 17 juin, son tout premier salon des «Instapreneurs». Dans ce cadre, une cinquantaine d'entrepreneurs venus de la France entière, particulièrement actifs sur Instagram, viennent à la rencontre de leur communauté IRL. 6 000 visiteurs sont attendus au Carreau du Temple à Paris. 

Pourquoi avoir choisi la France pour organiser le premier événement de ce type? «En raison de la diversité d'entreprises qui développent leur activité sur la plateforme, et pour la fierté que suscite l'entrepreneuriat dans l'Hexagone», détaille Jim Squires, Head of Business chez Instagram venu spécialement de Californie pour l'occasion. 

Si l'on considère que 60% des utilisateurs d'Instagram utilisent le réseau social de photos pour découvrir de nouveaux produits, qu'ils sont 62% à l'utiliser pour trouver des idées de voyages, ou encore 54% à y chercher de l'inspiration pour le style, le potentiel pour les marques est énorme. Au total, elles sont 8 millions à être présentes sur la plateforme, et un million d'annonceurs y sont actifs au quotidien. A noter, un tiers des stories les plus vues proviennent de marques, selon des données internes. 

Comment des marques telles que Le Slip Français, RSVP, ou encore Patine, tirent-elles profit de ce potentiel de développement? Eléments de réponse avec les témoignages de 5 instapreneurs de la mode. 

[tabs]

[tab title= »@rsvp_paris »]

Fondée en 2015 par Thomas Cerkevic et Jonathan Andrès, RSVP est spécialisée dans la maroquinerie. Les clients jouent un rôle essentiel dans la production de chaque modèle. Ils votent ainsi avant qu'une production ne soit lancée.

Leur compte Instagram met en action leurs produits avec des célébrités. La marque est suivie par plus de 11 300 personnes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gettin iggy with it

Une publication partagée par RSVP Paris (@rsvp_paris) le

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Selon les fondateurs, le compte Instagram est une vitrine indispensable surtout dans leur activité. La plateforme leur génère 7% du trafic vers leur site et leur offre la possibilité de réaliser des partenariats avec des influenceurs. Deux ans après son lancement, 40% des ventes sont réalisées à l'international «en grande partie grâce à Instagram. La plateforme nous apporte de la visibilité en dehors de la France, c'est d'ailleurs celle qui réussit le mieux à le faire», souligne Thomas Cerkevic.

«Instagram nous a permis de rapidement rentrer en contact avec des gens très influents», conclut-il, en référence à la reprise d'un de leur produit sur le profil d'Eva Chen, instagrameuse suivie par plus de 750 000 personnes, qui a multiplié leurs ventes par 4.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »@leslipfrancais »]

Lancée en 2011 par Guillaume Gibault, Le Slip Français commercialise des sous-vêtements Made in France. Le fondateur estime que n'importe quel produit peut être fabriqué du moment que son histoire est bien racontée. La société, qui emploie une cinquantaine de personnes, vise un chiffre d'affaires d'environ 14 millions d'euros en 2017. 

Le compte Instagram du Slip Français permet à la marque d'être une vitrine et de mettre en action les produits. La plateforme est également efficace en tant qu'outil commercial. Les publications comme les Stories génèrent des ventes, aussi bien sur le site Internet qu'en boutique. «Les gens veulent connaître l'histoire qu'il y a derrière les produits, et les Stories permettent de le faire», analyse l'entrepreneur. Et d'ajouter, «la plateforme nous permet également d'être visible à l'étranger, sans forcément y allouer un budget très important». 

Plus de 72 800 personnes suivent actuellement le compte de la marque.

 

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »@wearlemonade »]

Lancée il y a deux ans par la blogueuse Lisa Gachet (Make My Lemonade), Wear Lemonade met en vente des patrons de couture. Une collection de prêt-à-porter a aussi été créée.

Le compte Instagram de la marque est défini comme un «porte-parole» de l'entreprise. Lisa Gachet peut ainsi interagir avec sa communauté et agrandir sa clientèle.

Le compte Instagram compte actuellement 48 800 abonnés.

 

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »@patineparis »]

Créée par Charlotte Dereux et Nicolas Poyet, Patine est une marque «cool and conscious». Toute nouvelle, les fondateurs dévoileront leur première collection le mois prochain.

La création d'un compte Instagram était primordiale pour la marque, lui permettant de fédérer une communauté de fans impatients et les intégrer dans le processus créatif même avant son lancement officiel!

La marque est pour le moment suivie par 807 personnes.

 

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »@keurparis »]

Eva Bromberg, alors âgée de 19 ans, brode sur un t-shirt blanc un coeur. Son entourage apprécie son travail et lui en commande d'autres. Grâce au bouche-à-oreille et aux demandes qui grandissent, elle décide de lancer sa marque, Keur Paris.

Eva Bromberg a créé un compte sur Instagram pour agrandir sa clientèle et faire connaître ses tee-shirt blancs brodés d'un coeur rouge. Généralement, une photo d'un produit publiée sur Instagram booste les ventes de la marque dans les jours qui suivent. 

La marque compte plus de 8 000 abonnés sur Instagram.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mother's day t-shirt will be available in couple days in our shop❤️#keurparis #motherday

Une publication partagée par KeurParis (@keurparis) le

 

 

 

 

 

 

 

 

[/tab]

[/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This