ActualitéMedia

60% des Français se connectent quotidiennement à Internet

Médiamétrie vient de publier, ce jeudi 14 mars, les résultats de son étude Media in Life, selon laquelle un Français a en moyenne 42,5 contacts médias et multimédias par jour en 2012, en hausse de 4% par rapport à 2010.

bandeau1 médiamétrie

98,4% des Français pratiquent les médias classiques que sont la télévision, la radio, le cinéma et la presse. Internet affiche une forte progression avec 60% de Français quotidiennement connectés, un chiffre en hausse de 10% par rapport à 2010.

75% des Français consultent au moins 3 médias par jour tandis que 33% le font avec au moins 4 médias. Si la télévision reste le moyen de contact dominant (16 contacts quotidiens en moyenne), le mobile perce avec près de 4 contacts en moyenne, soit un de plus que deux ans auparavant.

bandeau média in life 1

En ce qui concerne les multimédias, 3 Français sur 4 pratiquent les loisirs numériques (musiques, jeux vidéos, films). 66% des jeunes de 13 à 24 ans consacrent leurs contacts médias et multimédias aux loisirs numériques pendant l’après-midi.

Médiamétrie note enfin l’essor de la Social TV: quand 75% des 13 ans et plus ont au moins un contact avec la télévision sur la case prime time, 7% des téléspectateurs surfent également sur le Web. Une duplication qui « n’existait quasiment pas il y a seulement 5 ans ».

bandeau média in life 2

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
60% des Français se connectent quotidiennement à Internet
[Évènement] Big Data & AI Paris 2021: Ne manquez pas LE rendez-vous Tech de la rentrée!
NRJ importe en France les podcasts du géant américain iHeartMedia
Investissement locatif: la PropTech française Masteos lève 15 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Sorare signe la plus grosse levée de fonds de la French Tech avec une série B de 680 millions de dollars
Patrick Drahi
Altice (SFR) s’offre l’opérateur français Coriolis pour 415 millions d’euros
google
Censure: pourquoi l’emprise d’Apple et Google sur l’économie mobile menace les droits humains