ActualitéManagement

83% des entrepreneurs pensent que la conjoncture s’est détériorée en 6 mois

Viadeo, en partenariat avec Idinvest Partners et Le Figaro, nous livre les résultats de son baromètre d’opinion « Envie d’Entreprendre. »

 

costard n&b
Revenant notamment sur la perception par les entrepreneurs de l’environnement économique et les mesures gouvernementales ou de l’attractivité de la France, ce baromètre nous apprend que 83% des 672 entrepreneurs ou porteurs de projets sondés pensent que la conjoncture est moins favorable à la création d’entreprise qu’il y a 6 mois.

66% d’entre eux ne se sentent pas soutenus par le gouvernement qui, selon le baromètre, découragerait les porteurs de projets.

Quant à savoir de quel homme politique les entrepreneurs se sentent le plus proche, 28% des sondés répondent « aucun », contre 23% pour Nicolas Sarkozy et seulement 2% pour François Hollande. Ce dernier n’est cité que par 6% des entrepreneurs identifiés comme « sympathisants de gauche ».

Enfin, à la question des difficultés rencontrées, 63% des sondés évoquent la fiscalité (classée 1ère difficulté par 30% d’entre eux), la difficulté de financement pour 55% (1ère difficulté pour 29% des sondés) ou encore les contraintes administratives et juridiques dans 50% des cas.

Le contexte économique difficile n’a lui été évoqué que par 44% des entrepreneurs…

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
83% des entrepreneurs pensent que la conjoncture s’est détériorée en 6 mois
Amazon s’ancre un peu plus en Inde avec un fonds de 250 millions de dollars pour les startups
tiktok
Face aux pressions de Pékin, les géants de la Tech s’engagent à respecter la concurrence
Imagerie médicale: le Français Imageens lève 1,2 million d’euros auprès d’Anaxago
Alors que le Royaume-Uni se déconfine, Deliveroo anticipe une décélération de sa croissance
Facebook: l’UE enquête sur la fuite des données de plus de 530 millions d’utilisateurs
Instagram
Like ou pas like? Instagram cherche à faire baisser la pression sociale