ActualitéBusinessMarketing & CommunicationTech

Adblock Plus passe la barre des 100 millions d’utilisateurs actifs

Adblock Plus, logiciel anti-publicité, a déclaré avoir franchi le cap des 100 millions d’utilisateurs actifs. L’annonce en a été faite ce lundi par Till Faida, co-fondateur de l’extension éditée par la société allemande Eyeo, en marge de la TechCrunch Disrupt Conference à New York, aux Etats-Unis. Cependant, par «utilisateurs actifs», Adblock Plus précise qu’il s’agit en réalité de «100 millions d’installations actives». 

Ainsi, un utilisateur peut disposer du logiciel sur plusieurs appareils, ce qui vient donc nuancer le nombre avancé par Adblock Plus. «Ce sont nos derniers chiffres, sur lesquels nous avons travaillé pendant des mois pour obtenir un résultat des plus précis sans casser notre politique de stricte confidentialité», explique l’éditeur dans un communiqué. En outre, Adblock Plus décrit le nombre d’utilisateurs dans les pays où le logiciel est «assez bien connu», notamment en France et en Allemagne, comme «relativement stable», tout en laissant entendre une croissance plus rapide de son taux d’adoption au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Chrome et Brave à l’origine de nouvelles initiatives

L’annonce d’Adblock Plus intervient alors que de nouvelles formes d’ad blocking apparaissent sur le marché. Depuis quelques mois, plusieurs acteurs du Web ont émis l’idée de bloquer certains formats publicitaires jugés trop intrusifs. 

C’est notamment le cas de Google qui souhaite mettre en place ce filtrage via son navigateur Chrome, selon une information rapportée par Le Figaro le mois dernier. Plus tôt dans l’année, en janvier, Brendan Eich, le co-fondateur de la Mozilla Foundation, avait présenté Brave, un navigateur Internet d’un genre nouveau. Il pourrait stopper des formats considérés comme intrusifs pour les remplacer par des publicités jugées plus pertinentes et sélectionnées par le navigateur lui-même. Toujours est-il que l’enjeu est de taille pour les éditeurs. En effet, selon une étude d’Adobe et de PageFair, 198 millions d’internautes à travers le monde faisaient usage d’un logiciel d’ad blocking l'an passé.

Lire également: Si tu m’AdBlock, je te Content Marketing

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA

2 commentaires

  1. Adblock Plus, en décochant une petite case dans les Préférences de Filtre, est identique à uBlock Origin ou Adblock Edge. Cette fameuse case « permettre les publicités non intrusives » a fait pas mal de remous car elle est cochée par défaut, mais je doute que celà ait une incidence (tout le monde décoche soit à l’install, soit plus tard).
    Je conseille aussi Ghostery (là aussi en décochant Ghost Rank dans les préférences) contre les mouchards (les scripts qui chippent des données en silence) et peut-être Self Destruct Cookies pour d’autres raisons ;)

Bouton retour en haut de la page
Adblock Plus passe la barre des 100 millions d’utilisateurs actifs
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Empowerment des collaborateurs: pourquoi les résultats ne sont-ils pas à la hauteur des espérances?
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?