ActualitéBusinessEuropeFinTech

Adyen fait son entrée en Bourse et voit son action grimper de 100%

Adyen, la FinTech néerlandaise spécialisée dans le traitement des paiements, signe une très belle entrée à la Bourse d’Amsterdam ce mercredi. La licorne a vu le cours de son action grimper de 100 % pour atteindre 480 euros, par rapport à son prix d’introduction de 240 euros qui devait valoriser l’entreprise à 7,1 milliards d’euros.

Il s’agit de la plus importante introduction de l’histoire sur Euronext Amsterdam. Dans le cadre de cette IPO, réalisée uniquement via une opération secondaire largement sursouscrite, les actionnaires ont placé 13,4 % du capital de la société pour 947 millions d’euros auprès d’investisseurs institutionnels. Index Ventures, qui a très tôt investi dans Adyen, est l’un des grands gagnants de cette opération.

Un effet boomerang sur les autres entreprises du secteur

Le succès d’Adyen a eu un effet boomerang sur les autres entreprises du secteur comme l’observe Reuters. L’action du groupe de paiement Ingenico a ainsi enregistré une des plus fortes progressions du Stoxx 600 à + 4,83 %. Worldline, la filiale d’Atos, progresse de 2,46 %, l’Allemand Wirecard de 3,04 % et le concepteur de logiciels bancaires Temenos de 2,68 %.

Du côté des observateurs, certains se demandent si la valorisation d’Adyen n’est pas surévaluée au risque que l’entreprise déçoive très vite les marchés, quand d’autres estiment qu’elle correspond à la solidité de la société. À son cours actuel, Adyen se négocie à près de 100 fois son Ebitda projeté en 2018.

En tout cas, du côté d’Adyen, pas de manifestation excessive de joie. VentureBeat révèle le contenu d’un e-mail envoyé la veille de l’introduction en Bourse par Pieter van der Does, le CEO, à ses employés. Celui-ci les prévient notamment que le lendemain sera une journée comme les autres. « S’il est vraiment important de célébrer les succès, la liquidité des investisseurs n’est pas quelque chose que nous célébrons », explique le CEO. « Cela n’a pas d’impact en soi sur Adyen. C’est pourquoi tout le monde sera au bureau demain ».

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This