ActualitéBusinessMoyen OrientTech

Airobotics, 32,5 millions de dollars pour faire décoller ses drones autonomes à l’international

Le montant

La start-up israélienne Airobotics, qui fabrique des drones autonomes, a bouclé un tour de table de 32,5 millions de dollars mené par BlueRun Ventures China. Microsoft Ventures et OurCrowd.com ont également participé à l’opération. Celle-ci porte à 61 millions de dollars le montant total levé par la société depuis sécrétion.

Le marché

Fondée en 2013 par Meir Kliner et Ran Krauss, Airobotics développe des drones autonomes, capables à terme de se déplacer seuls dans une ville quadrillée par l’intelligence artificielle. De cette manière, il pourrait être utilisé pour transporter des organes dans l’e-santé et des produits dans l’e-commerce, intervenir sur des accidents et des incendies, ou encore faire du routine d’informations. «Cela va prendre au moins dix ans», tempère néanmoins Efrat Fenigson, la VP marketing de la jeune pousse basée à Petah Tikva, une zone industrielle de la banlieue de Tel-Aviv.

Parmi ses produits phares, le drone Optimus est relié à un logiciel d’analyse des données. Autonome pendant 30 minutes et disposant de son propre parachute, il peut aussi embarquer un objet d’un kilo. Pour l’instant, les premiers clients d’Airobotics se trouvent dans les zones minières en Australie, mais l’ambition est bel et bien d’envahir les centres urbains densément peuplés.

Sur son segment d’activité, Airobotics doit faire face à la concurrence de l’Israélien ParaZero, du Chinois DJI ou encore du Français Parrot. Sur l’association software et hardware, la société s’estime en position de «leader».

Les objectifs 

Avec cet investissement, Airobotics prévoit d’étendre ses activités aux secteurs de la défense et de la sécurité intérieure. En parallèle, la jeune pousse israélienne veut poursuivre son envol à l’international. Pour l’heure, Israël est le seul pays à avoir donné son entière approbation à la société pour qu’elle puisse utiliser ses drones. Elle a également obtenu une approbation partielle en Australie et aux États-Unis, où un humain doit obligatoirement observer les appareils lorsqu’ils sont en vol.

Airobotics : les données clés

Fondateurs : Meir Kliner et Ran Krauss
Création : 2013
Siège social : Petah Tikva (Israël)
Activité : fabrication de drones autonomes
Financement : 32,5 millions de dollars en septembre 2017

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This