ActualitéBusinessStartupTech

Alibaba, FretLink, Coursera…: le Top 5 des vidéos de la semaine

FrenchWeb a sélectionné 5 vidéos qui ont marqué la semaine.

 

[tabs]
[tab title= »Sébastien Badault, Managing Director France d’Alibaba »]

Comment Alibaba veut attirer les PME françaises dans son écosystème

Depus un an et demi et son installation en France, la filiale d'Alibaba est dirigée par Sébastien Badault, également passé par Google pendant dix ans. Petit à petit, le groupe chinois, fidèle à sa logique de plateforme (e-commerce, divertissement, paiement, cloud, IA, commerce physique…), cherche à bâtir un écosystème de services B2B en Europe.

Après l'étape e-commerce et la volonté d'attirer les grandes marques françaises sur ses plateformes (Taobao, Tmall, Aliexpress), le groupe aux «450 millions de consommateurs» veut accélérer. En ligne de mire, les moyennes entreprises françaises, déjà séduites pour certaines sur l'offre cloud (Aliyun). 

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Paul Guillemin, co-fondateur de FretLink »]

FretLink, 6 millions d’euros pour mettre de la data dans le transport routier de marchandises

FretLink, société française spécialisée dans l'optimisation des flux de marchandises qui transitent sur la route, annonce avoir bouclé sa première levée de fonds de 6 millions d'euros en série A. «Nous sommes les seuls à avoir convaincu quatre fonds d'investissement de nous suivre», se félicite Paul Guillemin, co-fondateur et CEO de FretLink, qui vient d'ajouter Daphni, Elaia Partner, Breega Capital et le fonds Tekton à ce tour de table.

Cette offensive, Paul Guillemin la doit à un secteur en pleine ébullition et qui commence à voir s'installer de nouveaux acteurs, à l'image des start-up ChronoTruck ou encore Convargo. Alors que les acteurs traditionnels n'ont pas encore opéré leur virage, Amazon, le spécialiste mondial de la livraison du dernier kilomètre, et Uber, celui du transport de personnes, se sont d'ailleurs positionnés sur ce marché estimé à «plus de 300 milliards d'euros en Europe» par FretLink.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Rick Levin, CEO de Coursera »]

Face à LinkedIn, Coursera défend son marché auprès des entreprises

Après l'engouement provoqué par la vague des MOOC en ligne pour les étudiants ou les salariés, le secteur de l'e-learning fait sa mue vers le B2B. En cause, les accélérations des plateformes, à l'image de LinkedIn rachetée par Microsoft, et qui a annoncé développer entièrement une offre pour les entreprises.

Pour les précurseurs (Khan Academy, puis Udacity, Teachlr, SkillAndYou en France…), il s'agit désormais de batailler avec les poids lourds de la data et des contenus, dont l'objectif est de prendre une part sur un marché de l'e-learning estimé à 275 milliards de dollars d'ici 2022, d'après le cabinet strategyMRC. Pour le segment B2B, Coursera estime le potentiel à 8 milliards de dollars dans le monde. 

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Vincent Klingbeil, CEO d’Ametix, et Stéphane Boukris, Managing Director d’Ametix »]

Le Groupe La Poste (Docapost) s’offre Ametix

Le Groupe La Poste ajoute une nouvelle corde à son arc au travers de sa filiale Docapost. L'entreprise publique a fait l'acquisition du cabinet Ametix, spécialisé dans le conseil aux entreprises pour les accompagner dans leurs stratégies digitales.

Fondé en 2000 par Stéphane Boukris, Vincent Klingbeil, les deux directeurs généraux, et Patrick Bunan, Ametix doit venir ainsi apporter la brique conseil à une palette de services sur lesquels La Poste entend se positionner. Le montant de l'opération n'est pas précisé.

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

[tabs]
[tab title= »Didier Rappaport, CEO de Happn, et Laurent Deambrogio, co-fondateur de Charly »]

Le Débrief de la semaine

Cette semaine, FrenchWeb a reçu Didier Rappaport, le CEO de Happn, l'application de dating qui vient de s'implanter sur le marché indien, et Laurent Deambrogio, CTO et co-fondateur du chatbot hybride Charly dont l'objectif est d'aider les 14-24 ans à s'orienter dans le monde professionnel. Alors qu'Happn revendique 28 millions d'utilisateurs dans 32 pays et 40 métropoles, comment fait-elle pour adapter et «scaler» son modèle à l'international ? «Nous lancerons des nouvelles options pour être toujours plus proche de la vraie vie», annonce Didier Rappaport. De leur côté, les équipes de la start-up Charly veulent digitaliser le conseiller d'orientation traditionnel en le remplaçant par un chatbot sur Messenger.

Parmi les sujets d'actualité :

  • la levée de fonds d'Actility, l'initiateur du réseau LoRa, d'un montant de 70 millions d'euros
  • l'installation d'Amazon Web Services (AWS) à Station F
  • le capital-risque mondial qui se recentre sur les sociétés matures
  • le lancement d'Happn en Inde. 

 

Lire l'article original

[/tab]
[/tabs]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This