ActualitéAsieAsieInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerce

Logistique : Alibaba injecte 250 millions de dollars dans Singapore Post

Alibaba vient d’injecter 250 millions de dollars (183,5 millions d’euros à date, ndlr) dans Singapore Post, la poste singapourienne, dans le cadre d’un accord de coopération pour améliorer ses services de livraison à l’international. Avec cette opération, Alibaba Investment Ltd, la filiale détenue à 100% par Alibaba, acquiert 10,35% du capital de l’entreprise, cotée au Singapore Stock Exchange, pour mettre la main sur 30 millions d’actions anciennes, et plus de 190 millions nouvellement émises, devenant de facto le second plus grand actionnaire du livreur.

Le mastodonte chinois de l’e-commerce veut profiter de ce partenariat pour réduire les coûts de livraison et les temps d’expéditions, en particulier dans la région d’Asie du Sud-Est, en forte croissance. « SingPost bénéficiera de l’expertise d’Alibaba dans le commerce électronique, la technologie et les volumes d’affaires » explique Lim Kee Ho, président de SingPost. « La logistique dans l’e-commerce est le facteur clé pour capter la croissance de l’e-commerce en Asie. […] Les fonds provenant de cet investissement fournissent à SingPost une flexibilité financière et nous permettent d’élargir considérablement notre logistique pour les entreprises d’e-commerce et de construire de nouvelles capacités pour affronter la croissance dans la région » ajoute Wolfgang Baier, président du Groupe SingPost.

Ce n’est pas la première fois qu’Alibaba investit dans la logistique pour répondre à ses clients. L’e-marchand avait lancé en mai 2013 le CSN, China Smart Logistic Network, une plate-forme dédiée. Quelques mois plus tard, il avait participé, en tant qu’acteur principal, à un investissement de 206 millions de dollars dans ShopRunner, un site américain dont la spécificité est de livrer les produits aux consommateurs sous deux jours. En décembre dernier, il créait une joint-venture avec Haier pour développer son pôle logistique, un projet à 361 millions de dollars.

Fondé en 1999 par Jack Ma, Alibaba est le principal e-commerçant chinois. En plus des ventes directes, il édite également des marketplaces comme Taobao ou Tmall et revendique aujourd’hui plus de 231 millions d’acheteurs actifs mensuels pour plus de 248 milliards de volumes de ventes sur ses places de marchés (Gross Merchandise Value, ndlr).

Il a officialisé ce mois-ci son introduction en bourse à Wall Street en déposant son dossier auprès de la SEC (Securities and exchange commission, l’équivalent de l’Autorité des marchés aux Etats-Unis, ndlr). L’opération devrait être l’une des plus importantes depuis l’entrée de Facebook sur le Nasdaq en 2012 – le réseau social avait levé 16 milliards de dollars – pour une valorisation que certains analystes attendent à plus de 200 milliards de dollars.

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Logistique : Alibaba injecte 250 millions de dollars dans Singapore Post
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link