ActualitéAsieAsieDistributionTech

Alibaba s’offre les centres commerciaux d’Intime Retail pour 2,6 milliards de dollars

  • Avec cette acquisition, Alibaba souhaite numériser le commerce de détail physique pour compenser le ralentissement de la croissance des ventes en ligne.
     
  • Intime Retail exploite 29 grands magasins et 17 centres commerciaux en Chine.

 

Le géant chinois de l’e-commerce Alibaba est en passe de racheter Intime Retail, qui gère de nombreux centres commerciaux et grandes surfaces en Chine. L’offre d’Alibaba  pourrait atteindre jusqu’à 2,6 milliards de dollars afin d’acquérir le distributeur chinois. En mars 2014, l’e-commerçant chinois avait pris une participation de 35% dans Intime Retail pour 692 millions de dollars.

Fondée en 1998, Intime Retail exploite 29 grands magasins et 17 centres commerciaux en Chine. Ces derniers pourraient permettre à Alibaba d’offrir aux marques une présence physique ou d’en faire des points de retrait pour les achats en ligne. Dans le même temps, Intime Retail pourrait utiliser les données collectées par Alibaba pour affiner ses collections en fonction des tendances qui se dégagent parmi les achats en ligne. 

Une stratégie de numérisation des boutiques physiques

Avec cette acquisition, Alibaba souhaite numériser le commerce de détail physique pour compenser le ralentissement de la croissance des ventes en ligne. Dès 2015, le géant chinois avait investi 4,6 milliards de dollars dans le groupe de distribution Suning Commerce Group. 

Au-delà de sa stratégie de numération des magasins physiques, le rachat d’Intime Retail permet à Alibaba de se renforcer face à la concurrence de Tencent, qui édite l’application de messagerie instantanée WeChat, qui compte plus de 800 millions d’utilisateurs en Chine. Transformée en plateforme de services, elle s’est engagée dans le commerce en ligne, notamment en permettant à ses utilisateurs d’acheter des billets d’avion ou de commander des repas à partir de l’interface de l’application.

Entre juillet et septembre 2016, Alibaba a enregistré un chiffre d’affaires de 5,14 milliards de dollars, en hausse de 55%. Cependant, l’e-commerçant chinois a vu son bénéfice net chuter de 66% sur un an, à 1,14 milliard de dollars. 

Lire aussi : 

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This