A la uneActualitéDistribution

Amazon embauche 30 000 robots

Dans les entrepôts Amazon, les robots et les drones s'activent désormais aux côtés des 90 000 hommes basés dans les centres de traitement des commandes. Ces salariés travailleront aux côtés des 30 000 robots recensés dans 13 centres aux Etats-Unis. Pour sa logistique, Amazon annonçait en 2014 officiellement disposer de 15 000 robots déployés dans dix de ces cinquante centres de traitement aux Etats-Unis. En moins d'un an, la firme a donc doubler ses effectifs mécaniques. Dans une vidéo, la firme dévoilait leur fonctionnement.

Ces robots «qui pèsent autant qu'un attaquant de la NFL», comme les décrit la presse spécialisée, sont capables de porter 340 kg (750 pounds). Ces machines gèrent à eux seuls les 5 millions de catégories de produits et les 26 millions d'objets entreposés au total dans les centres.

L'armée Amazon a commencé à se constituer dès 2012. Cette année-là, le géant de l'e-commerce opérait la plus grosse acquisition de son histoire, avec le rachat de la start-up Kiva Systems pour 775 millions de dollars. La nouvelle entité, créée cette année sous le nom «Amazon Robotics», est chargée d'augmenter toujours plus la productivité de l'Américain lors de la préparation des paquets. Fin novembre, Amazon dévoilait également son nouvel outils de livraison le «Prime Air»; un drone capable de porter des paquets de 2 kilos et de les livrer en trente minutes.

426 objets vendus chaque seconde

Une force de frappe qui permet à la firme de Jeff Bezos d'augmenter de 50% le nombre d'articles traités, d'après Reuters. Chaque seconde, Amazon a vendu 426 objets lors du dernier «Cyber Monday». Plus indépendants et plus performants, les robots n'interviennent plus qu'une seule fois sur les produits, réduisant ainsi considérablement le temps de traitement. 

De quoi permettre au géant de l'e-commerce un important gain de productivité avant Noël. Avec ses robots, Amazon espère économiser entre 400 et 900 millios de dollars par an sur ses coûts d'exécution. De quoi aussi venir conforter ses résulats financiers. L'e-commerçant a généré un bénéfice de 79 millions de dollars entre juillet et septembre 2015, contre une perte de 437 millions d'euros il y a an. Fort de cette nouvelle productivité, le chiffre d'affaires s'est envolé de 23% à plus de milliards de dollars sur le trimestre.

Le groupe emploie au total 154 000 salariés dans le monde. Pour la période de Noël, il annonçait également recruter 100 000 emplois saisonniers pour la période de Noël. 

 

Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This