ActualitéArts et CultureBusinessTech

Apple poursuit son offensive dans les entreprises en s’associant à SAP

Tim Cook, CEO d'Apple, et Bill McDermott, CEO de SAP. © Apple/Roy Zipstein

Apple poursuit ses efforts pour s’imposer dans les entreprises. Pour y parvenir, le groupe informatique américain a annoncé jeudi 5 mai avoir conclu un partenariat avec SAP, la société allemande spécialisée dans les logiciels et les services pour les entreprises. Le but de cet accord est de développer des applications basées sur la plateforme de SAP et conçues spécialement pour iOS, le système d’exploitation sur les appareils mobiles d’Apple. De plus, un nouveau SDK va voir le jour avec cette initiative. Ce kit de développement logiciel permettra aux développeurs, partenaires et clients de créer des applications iOS natives.

Selon Apple-and-Cisco-Partner-to-Deliver-Fast-Lane-for-iOS-Enterprise-Users.html »>un partenariat avec Cisco en 2015. Cette collaboration prévoyait notamment d’optimiser les réseaux Cisco pour les appareils iOS.

L’annonce du partenariat d’Apple avec SAP intervient dans un contexte difficile pour la marque à la pomme. En effet, Apple a dévoilé un chiffre d’affaires en baisse pour la première fois en dix ans le mois dernier. Sur le premier trimestre de l’exercice 2016, les ventes d’iPhone ont chuté de 16%, ce qui n’était jamais arrivé depuis le lancement du smartphone en 2007. Dans le même temps, celles de l’iPad ont reculé de 19%.

Lire également: 40 ans d’Apple: 10 chiffres à connaître sur la firme à la pomme

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Apple poursuit son offensive dans les entreprises en s’associant à SAP
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link