ActualitéBusinessEdTech

Apple présente son nouvel iPad pour reconquérir le marché de l’éducation

C’est à Chicago dans un lycée qu’Apple a décidé, hier, d’organiser une nouvelle édition de ses fameuses keynotes, cette fois-ci axée sur le marché de l’éducation. Un domaine que la marque avait un peu délaissé mais qu’elle compte reconquérir. Apple a ainsi présenté plusieurs nouveautés dont un iPad doté d’un écran de 9,7 pouces et proposé à 299 dollars aux acteurs de l’éducation, dont les étudiants, et à 329 dollars aux autres clients. En France, il est disponible à partir de 359 euros avec une réduction d’environ 5 % pour les établissements scolaires.

Apple n’avait pas organisé un tel événement à l’intention du monde de l’éducation depuis 2012. Mais l’entreprise semble vouloir à nouveau peser dans un marché qui a plutôt opté, aux États-Unis, pour Google et son Chromebook au cours des dernières années. Les annonces se sont donc succédées. Voici ce qu’il faut retenir.

Apple Pencil, réalité augmentée…

Le nouvel iPad est équipé d’un processeur A10 Fusion, comme l’iPhone 7. Autre particularité, il peut être utilisé avec le stylet d’Apple, jusqu’à là réservé aux iPad Pro. Parmi les nouvelles fonctionnalités, la marque en a notamment présenté une appelée « Smart Annotation » qui permet aux enseignants de pouvoir ajouter directement des annotations dans Pages.

D’ailleurs, la suite bureautique iWork composée de Pages, Keynote et Numbers est désormais compatible avec l’Apple Pencil. On peut aussi citer une mise à jour de Pages qui permet aux utilisateurs de créer leurs propres livres numériques via l’iPad. Apple croit aussi à la réalité augmentée appliquée au monde de l’éducation. La caméra de l’iPad permet donc d’utiliser ARkit, le système de réalité augmentée de la marque.

La poussée d’Apple dans l’éducation passera aussi par les applications. Lors de l’événement l’entreprise a par exemple présenté un nouvel outil appelé Schoolwork. Celui-ci permet notamment aux enseignants d’attribuer des documents aux étudiants. Ils peuvent rédiger des notes, envoyer des PDF et inclure des liens vers le Web. Ils peuvent aussi envoyer aux étudiants des activités qui se dérouleront dans d’autres applications.

Un marché qui représente aujourd’hui entre 10 et 15 % des ventes d’Apple

Toutes les nouveautés annoncées par Apple ne devraient pas être de trop pour permettre à la firme de Cupertino de rattraper l’avance qu’a pris Google dans le marché de l’éducation. Selon Recode, qui cite l’étude Futuresource Consulting, les Chromebooks ont représenté environ 60 % des livraisons d’appareils mobiles dans les écoles américaines de la maternelle à la 12e année au 4e trimestre de l’année dernière.

Les appareils utilisant le système iOS d’Apple ont de leur côté attiré environ 11 % du marché et les Mac, autour de 4 %. Dans une note de blog, Gene Munster, du cabinet Loup Ventures, estime qu’aujourd’hui le marché de l’éducation représente entre 10 et 15 % des ventes d’Apple.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This