ActualitéBusinessLes levées de fondsTech

Apps sportives: le Niçois My Coach lève 6,6 millions d’euros pour renforcer sa position à l’international

My Coach, spécialisé dans le développement de solutions numériques dédiée à l’industrie du sport, annonce une levée de 6,6 millions d’euros. Le tour de table a été réalisé auprès de plusieurs investisseurs comme ACG Management, Calao Finance, Turenne Capital, 123 Investissement Managers, MAIF Avenir ou encore BPI France.

Lancé en 2011 par Cédric Messina, My Coach s’adresse aux acteurs du sport, qu’ils soient entraîneurs, professionnels ou amateurs. La start-up s’est en premier lieu spécialisée dans l’assistance numérique auprès des éducateurs de foot en club, en leur proposant My Coach Football, une plateforme centralisant les données relatives aux effectifs, permettant d’analyser les performances, de planifier la saison, d’envoyer des convocations aux joueurs ou encore d’accéder à des feuilles de match informatisées. 

Huit activités sportives couvertes

Depuis, My Coach a étendu ce principe à huit autres sports : football, cyclisme, judo, volley, hockey, surf, équitation et handball. En 2018, la start-up s’est alliée à la Fédération Française de Football pour lancer My Coach by FFF, application destinée aux 35 000 éducateurs et 255 000 dirigeants qui composent les 290 000 encadrants d’équipe de la FFF.  

La start-up niçoise, qui en est à sa troisième levée (600 000 euros en 2013 et 2,6 millions en 2016), compte sur ce dernier tour de table pour renforcer sa position à l’international avec notamment pour ambition de s’inscrire dans le top 3 des applications sur le marché mondial du foot digital. Ses différentes applications sont déjà traduites dans 31 langues et la start-up revendique des parts de marché dans 102  pays. Coup de pouce non négligeable, l’UEFA a sélectionné My Coach dans son programme d’innovation. L’entreprise compte aussi profiter des JO de Paris 2024 pour se positionner comme « la marketplace des contenus pédagogiques ». Selon cette dernière, ces JO seront « les jeux du legs des savoir-faire en matière de formation, quand les JO de Tokyo 2020 se positionnent comme ceux de l’expérience fan».

Autre axe d’expansion, le développement de modèles économiques associés à la vente des logiciels, notamment la data « consentie » et les objets connectés de performance. My Coach qui compte actuellement 25 salariés prévoit également de recruter, notamment dans la R&D.

My Coach continue donc d’accélérer pour asseoir sa place en ayant une vision internationale dans un marché où évolue d’importants acteurs comme l’américain Teamsnap qui a levé 47,6 millions d’euros depuis sa création en 2009. On peut également citer des entreprises comme l’Anglais Globall Coach ou le Belge SoccerLAB sur le segment du football. 

My Coach : les données clés

Fondateurs : Cédric Messina
Création : 2011
Siège social : Nice
Activité : sport, digital
Effectifs: 25 salariés
Financement : 6,6 millions d’euros en juin 2019

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Apps sportives: le Niçois My Coach lève 6,6 millions d’euros pour renforcer sa position à l’international
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Retail: à l’approche des fêtes, quelle réponse face à l’évolution des tendances d’achats?
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch