ActualitéArts et Cultures

Après Apple, Facebook va-t-il lui aussi débarquer dans la musique en streaming?

Alors qu’Apple a présenté en juin son propre service d’écoute de musique en streaming, plus de dix ans après le lancement d’iTunes, Facebook serait entré en discussions avec plusieurs grands labels, rapporte The Verge. Plus précisément, le magazine affirme que la firme de Mark Zuckerberg est entrée en contact avec Sony Music Entertainment, Universal Music Group, et Warner Music Group. Mais alors que le marché est déjà composé de nombreux acteurs, proposant plus ou moins la même offre, Facebook n’aurait toujours pas décidé avec précision de ce qu’il souhaiterait faire, et le dossier n’en serait qu’à un stade préliminaire.

Des données utiles

Avec 936 millions d’utilisateurs actifs chaque jour, Facebook dispose d’un atout majeur pour se lancer dans la musique en ligne. D’autant plus lorsque l’on sait que le réseau social récolte une quantité importante de données sur les goûts de ses membres, grâce aux nombreux «like» sur les pages des artistes. Et alors que les internautes veulent écouter leurs musiques où qu’ils soient, Facebook est parvenu à réaliser avec succès sa transition sur mobile. Au premier trimestre, le mobile a représenté 73% des revenus publicitaires du groupe, contre 59% un an plus tôt. De quoi monétiser un éventuel service d’écoute musique.

D’ailleurs, Facebook pourrait se reposer sur le succès de sa plateforme vidéo, croit savoir The Verge. Si YouTube reste la première plateforme en matière de vidéos vues chaque trimestre, Facebook capterait une part de plus en plus importante des investissements publicitaires dans la vidéo en ligne, selon une étude du cabinet Ampere Analysis.

Se reposer sur la vidéo

La bataille ne ferait que commencer. Facebook a d’ailleurs annoncé qu’il allait commencer à partager les revenus publicitaires avec les créateurs de vidéos. Et plus les vidéos seront regardées longtemps, plus la part réservée à l’éditeur sera importante.

Microsoft (Xbox Music), Google, Amazon (avec Prime Music) font partie des autres géants à avoir lancé leurs propres offres. Mais aucun de ces trois derniers n’est cependant parvenu à prendre une taille significative par rapport au Suédois Spotify, qui a récemment franchi les 20 millions d’abonnés payants dans le monde.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This