Actualité

Après des pertes en 2015, Rocket Internet vise un retour à la rentabilité

Rocket Internet a vu son cours de Bourse baisser à la Bourse de Francfort. Le groupe allemand spécialisé dans la création et l'investissement dans les start-up fait état d'une perte de 197,8 millions d'euros sur son exercice 2015, contre un profit de 428,8 millions d'euros un an plus tôt.

«Nous avons déjà constaté de bons progrès cette année. Pour Rocket Internet, 2015 a été l'année où les pertes des sociétés stratégiques de notre portefeuille devaient atteindre un sommet, comme nous l'avions déjà annoncé en septembre 2015», déclare Oliver Samwer, le PDG de Rocket Internet dans un communiqué, rappelant toutefois que l'objectif est d'atteindre la rentabilité. «Pour atteindre cet objectif, la croissance est plus importante que la rentabilité dans les premières années d'une entreprise. Voilà pourquoi Rocket Internet a investi fortement dans la croissance de ses entreprises en 2015».

Cession dans Lazada

Dans ce contexte, le groupe prévoit également le retour à la rentabilité de plusieurs de ses entreprises majeures d'ici à 2017. Par ailleurs, Rocket Internet a mis en avant les performances déjà enregistrées par plusieurs de ses sociétés phares, comme le spécialiste de la livraison de repas HelloFresh (+338%) ou encore l'e-commerçant Jumia (+117,8%), détenu par Africa Internet Group dans lequel Axa et la banque d'affaires américaine Goldman Sachs ont investi en mars, dans le cadre d'un tour de table de 225 millions de dollars.

Par ailleurs, le groupe des frères Samwer a confirmé avoir cédé la part de 9,1% qu'il détenait dans Lazada, l'e-commerçant présent en Asie du Sud-Est, dont Alibaba a pris le contrôle dans le cadre d'une opération chiffrée à 1 milliard de dollars. Cette «exit» (sortie en capital) a permis à Rocket Internet de dégager 137 millions de dollars.

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Après des pertes en 2015, Rocket Internet vise un retour à la rentabilité
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Covid-19: Google Maps repère et cartographie les zones d’infection
WeWork réduit la voilure en Chine
FinTech: la banque publique russe Sberbank entérine sa transformation en géant de la Tech
Podcasts : La voix est-elle le nouveau graal des médias numériques ?
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Copy link