ActualitéAsieAsieBusinessEuropeTransport

Après l’Asie, Mobike se lance au Royaume-Uni face à Ofo

  • Mobike a annoncé le lancement de son service à Manchester, qui deviendra la 100ème ville où la société opère et la première en dehors de l’Asie.
     
  • L'entreprise chinoise affirme exploiter plus de 5 millions de vélos dans 100 villes à travers le monde, principalement en Asie.
     
  • Mobike revendique désormais 100 millions d’utilisateurs, qui effectuent 20 millions de trajets chaque jour.

 

La guerre des services de vélos chinois s’exporte en Europe. Après s’être rendus coup par coup en Asie, Mobike et Ofo ont décidé de s’affronter en Europe, et plus particulièrement au Royaume-Uni. Mobike a ainsi annoncé le lancement de son service à Manchester, qui deviendra la 100ème ville où la société opère et la première en dehors de l’Asie. La start-up chinoise a également décidé de lancer son service à Salford, à quelques kilomètres au nord-ouest de Manchester. Dans ce cadre, 1 000 vélos seront déployés dans les deux villes anglais à partir du 29 juin. Pour l’heure, il s’agit seulement d’une période d’essai de six mois.

Sur le marché du partage de vélos, Mobike doit faire face à Ofo, qui l’a devancé au Royaume-Uni en lançant une phase d’expérimentation il y a deux mois à Cambridge, où seulement 20 vélos avaient été déployés. En début d’année, Ofo a bouclé un tour de table de 450 millions de dollars pour tenir la cadence face à Mobike. La société chinoise revendique plus de 20 millions d’utilisateurs et près de deux millions de transactions effectuées sur sa plateforme. 

5 millions de vélos dans 100 villes à travers le monde

Fondée en 2015 par Hu Weiwei, Joe Xia et Davis Wang, ancien manager général d’Uber à Shanghai, Mobike a lancé son service de partage de vélos à Shanghai en avril 2016. A ce jour, la société affirme exploiter plus de 5 millions de vélos dans 100 villes à travers le monde, principalement en Asie. Mobike revendique désormais 100 millions d’utilisateurs, qui effectuent 20 millions de trajets chaque jour.

Contrairement aux services de partage de partage de vélos publics lancés par de nombreuses municipalités à travers le monde, comme le Vélib’ à Paris, Mobike offre la possibilité de prendre et déposer un vélo de la société n’importe où dans la ville. Pour cela, l’application mobile de la start-up géolocalise les vélos disponibles, qui peuvent être débloqués en scannant un QR code présent sur chaque vélo. 

[tabs]

[tab title= « Mobike : les données clés »]

Fondateurs : Hu Weiwei, Joe Xia et Davis Wang

Lancement : 2015

Siège social : Shanghai 

Activité : service de partage de vélos

Financement : 215 millions de dollars en janvier 2017

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This