ActualitéDivertissement

Après l’échec de Mixer (Microsoft), le célèbre joueur Ninja fait son retour sur YouTube

AFP

Ninja, l’un des « gamers » les plus connus et les plus suivis du monde, s’est exhibé mercredi sur Youtube, son nouveau terrain de jeu, après l’échec de son transfert sur la plateforme Mixer de Microsoft. Le grand retour de Tyler « Ninja » Blevin s’est fait en streaming et dans une partie de Fortnite – dont il est l’un des grands maîtres – sous les yeux de près de 145 000 spectateurs, quelque 15 minutes seulement après le début de la
séance aux alentours de 17H00 GMT.

La star à avoir

Le transfert de « Ninja » et de ses millions de fans avait retenti à l’automne comme une grande victoire pour la plateforme Mixer, bien que coûteuse: les contrats pour ce genre de vedettes arrivent facilement à 20 millions de dollars selon des estimations qui ont circulé dans la presse américaine. Mais faute de combattants, Microsoft avait décidé de jeter l’éponge et d’abandonner le terrain aux géants des plateformes de streaming de jeux vidéo Twitch et à ses deux rivaux, YouTube Gaming et Facebook Gaming.

Twitch a popularisé la diffusion de jeux vidéo, qui permet aux fans de regarder des parties comme d’autres assistent aux matchs de football, avec l’aspect social en plus: les joueurs commentent leurs actions en direct et les spectateurs interagissent sur les « chats » en parallèle, avec nombre d’émoticônes. Le marché du streaming de parties de jeux vidéo représentait plus de 5 milliards de dollars de revenus en 2019, d’après le cabinet Roundhill.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Après l’échec de Mixer (Microsoft), le célèbre joueur Ninja fait son retour sur YouTube
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link