ActualitéTech

Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre

AFP

L’éditeur de logiciels allemand SAP, en plein essor dans l’informatique dématérialisée (cloud), a annoncé un bénéfice au deuxième trimestre étonnamment élevé malgré la crise du coronavirus, lui permettant de conserver ses objectifs annuels.

Un bénéfice en hausse de 8%

Le groupe de Walldorf a dégagé un bénéfice d’exploitation (Ebit) hors normes comptables IFRS d’1,96 milliard d’euros, en hausse annuelle de 8%, selon de premiers résultats préliminaires publiés mercredi soir, en avance sur le calendrier. Les analystes sondés par Factset l’avaient estimé à 1,84 milliard d’euros. « Notre réaction rapide à la crise sur le plan des coûts a favorisé une forte augmentation du bénéfice d’exploitation et de la marge« , selon le directeur financier Luka Mucic, cité dans un communiqué.

Le chiffre d’affaires a également augmenté de 2% sur un an, à 6,74 milliards d’euros, quand Factset le voyait en stagnation, et ce grâce à un fort rebond de l’activité en Asie, suite à un premier trimestre déprimé par la pandémie. Le moteur de la croissance est venu une fois de plus de l’informatique dématérialisée, le cloud, qui a progressé de plus de 20% à 2,04 milliards
d’euros.

Confirmation des prévisions annuelles

Le recul des recettes tirées des licences de logiciels (-18% sur un an) a été lui bien inférieur à celui constaté un an auparavant, ajoute le groupe. SAP a confirmé ses prévisions annuelles, qu’il avait dû cependant abaisser
après le premier trimestre en plein éclatement de la crise du coronavirus. Pour 2020, le rival de l’américain Oracle vise toujours un résultat opérationnel compris entre 8,1 et 8,7 milliards d’euros, et le chiffre d’affaires devrait lui se situer entre 27,8 et 28,5 milliards d’euros. SAP présentera les résultats détaillés le 27 juillet.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Bonjour le club des employés qui ne sont pas réactifs. Parlons des avantages en un mot : Nul évidemment et passer votre chemin car les autres concurrents sont meilleurs qu’eux . Une entreprise qui cherche qu’à signer des contrats au lieu de penser au bien-être des salariés d’une entreprise … . Le service de suivi est catastrophique que ça soit pour toute les demandes. Bref le club des débutants il vous manque du professionnalisme. A FUIR !

  2. Ça me semble un peu trop perturbant les commentaires précédents qui sont positifs … bref à mon avis ça ne changera pas grand chose pour cette entreprise qui ne propose pas des avantages extraordinaires et qui pense qu’à faire des sous sur votre dos . Le suivi est catastrophique et également absent . Et quand je note des fautes d’orthographes bref prendre un bon livre de grammaire n’est pas ridicule . Fuir plus que jamais !

Bouton retour en haut de la page
Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre
Buy now, pay later: Stripe et Klarna s’associent pour dominer le marché du paiement fractionné
Cloud: Amazon a conclu un contrat avec les services secrets britanniques estimé jusqu’à 1 milliard de livres
Cantine collaborative: la startup française Avekapeti lève 2 millions d’euros auprès d’Inter Invest
Cajoo
Carrefour s’allie à Uber Eats et Cajoo pour se lancer dans le quick commerce
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France
BioTech : DNA Script lève 142 millions d’euros de plus pour son imprimante à ADN