ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsMarketing & CommunicationStartup

Arenametrix lève 2,5 millions d’euros pour optimiser le remplissage des lieux de spectacle

Le montant

La start-up française Arenametrix, qui développe un logiciel permettant d’optimiser la gestion commerciale des infrastructures sportives et culturelles, a bouclé un tour de table de 2,5 millions d’euros mené par Newfund. Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel, Bpifrance et Publicis ont également participé à l’opération. A l’occasion de cette levée de fonds, la société change d’identité pour devenir Arenametrix, du nom de sa plateforme marketing.

Le marché

Fondée en 2015 par Kevin Vitoz et Ludovic Bordes, Arenametrix (ex-Tech’4’Team) développe un outil de yield management (technique d’ajustement des prix en temps réel afin d’optimiser les ventes) adapté aux organisateurs d’événements sportifs et culturels (clubs sportifs, théâtres, musées, parcs d’attractions, festivals…). Prenant la forme d’une plateforme marketing en mode SaaS, cette solution permet à ses utilisateurs de centraliser l’ensemble de leurs données clients dans un seul outil pour mieux comprendre le comportement de leurs clients. Apple-converted-space »>Un enjeu majeur dans un contexte marqué par la montée en puissance des plateformes de distribution de billets, à l’image de la Fnac ou de Ticketmaster.

En ayant une meilleure visibilité sur le parcours d’achat des clients, les organisateurs d’événements peuvent ainsi adapter leur stratégie de commercialisation en temps réel pour personnaliser la relation client. «La plupart des producteurs de spectacles sont assis sur une mine d’or inexploitée. Or les consommateurs laissent de plus en plus d’informations sur leur manière de consommer : quand ils achètent une place de spectacle en ligne, une écharpe de foot en boutique ou lorsqu’ils écrivent un commentaire sur un livre d’or dans un musée», explique Ludovic Bordes, co-fondateur d’Arenametrix.

Avec la solution de CRM prédictif et d’analyse des ventes développée par la société parisienne, l’idée est d’estimer le retour sur investissement des infrastructures sportives et culturelles pour proposer le bon produit à la bonne personne au bon moment via le bon canal et au bon prix. De cette manière, les organisateurs d’événements peuvent optimiser le remplissage des lieux de spectacle et donc doper leurs revenus. A ce jour, Arenametrix, qui assure évoluer sur un marché pesant 30 milliards d’euros en Europe, revendique une centaine de clients, dont le Stade Français, le musée Grévin, le Théâtre du Châtelet et le festival des Francofolies.Apple-converted-space »> 

Les objectifs de la Start-upApple-converted-space »> 

Ce tour de table doit permettre à Arenametrix de s’étendre à l’international, notamment en Europe du Nord. En parallèle, la société prévoit de poursuivre le développement de sa technologie et de renforcer son équipe data science.

Arenametrix : les données clés

Fondateurs : Kevin Vitoz et Ludovic Bordes
Création : 2015
Siège social : Paris
Activité : solution de CRM prédictif et d’analyse des ventes
Financement : 2,5 millions d’euros en septembre 2018

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Arenametrix lève 2,5 millions d’euros pour optimiser le remplissage des lieux de spectacle
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse