Au Féminin, chiffre d’affaires en hausse, résultat net en baisse

Au Feminin vient de présenter ses résultats 2009 avec une hausse du chiffre d’afffaires de 17%. Malgré cette progression, la société détenue à 82% par le groupe allemand Axel Springer, a vu son résultat net baisser de 12% en raison d’une forte hausse de ses charges opérationnelles.


Après prise en compte d’un résultat financier impacté par la baisse des taux, le résultat net part du groupe s’établit à 5,6 M€, soit une marge nette de 19,6%. auFeminin.com bénéficie d’une situation financièresolide avec 44 M€ de capitaux propres, aucune dette et 21 M€ de trésorerie de clôture.

Il faut dire qu’en 2009, Au Féminin a ouvert le bureau allemand de SmartAdserver GmbH, assuré le lancement des sites MyBeautyCase.de et Bildderfrau.de. Enfin, le groupe a lancé oFeminin.pl en Pologne et pris une participation dans hervietnam.com. A elle seule la filiale allemande a vu ses charges augmenter de 1,8 millions d’euros

Les projets 2010 d’Au Féminin auront pour objectifs:

  • L’accroissement de l’audience notamment au travers de l’enrichissement du contenu éditorial et des fonctionnalités, de ses sites
  • Le renforcement des marques auFeminin, Marmiton, SantéAZ et Onmeda
  • Le développement du network.

Enfin, le groupe souhaite accélérer le déploiement de Smartadserver, et le développement de campagnes de publicité à l’international.

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Au Féminin, chiffre d’affaires en hausse, résultat net en baisse
Brevets télécoms: Ericsson et Samsung règlent un important litige
Bill.com rachète la startup Divvy pour 2,5 milliards de dollars afin de gérer les dépenses des PME
Facebook
Facebook: la suspension de Donald Trump relance le débat de l’auto-régulation des réseaux sociaux
Bouygues Telecom
5G: Bouygues Telecom va recevoir 350 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement
Twitter
Twitter lance une « boîte à pourboires » pour fidéliser les influenceurs
[BOOTSTRAP] Comment les entreprises qui bootstrappent s’adaptent elles à la crise?