ActualitéData RoomLes levées de fondsParis

Azalead lève 4,5 millions d’euros pour accélérer dans le retargeting B2B

Le montant

Azalead, une start-up française spécialisée dans le reciblage marketing B2B, vient de lever 4,5 millions d'euros auprès d'Idinvest Partners, en tant que principal investisseur, et de son actionnaire historique Aurinvest. La société avait déjà bouclé un tour de table de 2 millions d'euros en mars.

Le concept

Fondée en 2013, Azalead lance par la même occasion une nouvelle plateforme. Celle-ci permet à une société de connaître les entreprises qui visitent un site Web. Pour cela, Azalead a développé une technologie qui repose à la fois sur les cookies et le machine learning. «Azalead permet aux marketeurs d’identifier, de suivre et de nurturer les comptes-cibles avec des publicités bannières, même lorsque ces derniers ne remplissent pas de formulaire web», explique la société.

La plateforme peut se connecter à Salesforce.com ou MS Dynamics CRM. «D’ici à 2019, les marketeurs BtoB vont investir plus de 4,5 milliards d’euros dans des logiciels de marketing automation par email. Le problème, c’est que 95 % des visiteurs de sites Web quittent le site sans avoir fini de remplir un formulaire», déclare Nick Heys, CEO d’Azalead.

Les objectifs de la Start-up

«En 2015, plus de 70 marketeurs BtoB dans le monde ont utilisé notre plateforme d’Account Based Marketing (ABM) pour transformer la façon dont ils font du marketing sur leurs comptes-cible. Ce nouveau tour de table mené par Idinvest va nous aider à accélérer notre croissance et à accélérer le développement de notre produit», déclare Nick Heys, PDG d’Azalead.

PDG : Nick Heys

Création : 2013

Siège social : Paris

Activité : plateforme d’ «account based marketing»

Financement : 6,5 millions d'euros levés

Bouton retour en haut de la page
Azalead lève 4,5 millions d’euros pour accélérer dans le retargeting B2B
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
[Série D] Exotec lève 335 millions de dollars pour devenir la première licorne industrielle française
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies