ActualitéRetail & eCommerce

Bilan Noël 2013: 10 milliards d’euros de shopping sur internet

Les résultats du Baromètre Fevad/CSA sur l’évolution des comportements et de la satisfaction des internautes concernant leurs achats de Noël.

Le bilan est positif. Le baromètre publié par la Fevad ( Fédération de la vente à distance) en partenariat avec le CSA, indique que les Français ont dépensé plus de 10 milliards d’euros sur internet (hors mobile), à l’occasion des fêtes de fin d’année. Le nombre de cyber-acheteurs à Noël est passé de 57% à 61% en 2013.

Près de 8 internautes sur 10 (72%) déclarent avoir utilisé Internet pour préparer leurs achats de Noël. Par ailleurs, le nombre de personnes qui ont acheté sur internet a encore progressé en 2013. Ils sont ainsi 61% à avoir fait leurs courses de Noël sur le web contre 57% en 2012, soit une progression de 4 points sur la même période. Ils sont 69% parmi les 25-34 ans et 73% parmi les catégories socioprofessionnelles dites supérieures à s’être connectés sur les sites de e-commerce pour faire leur shopping de Noël.

Les cadeaux de Noël les plus achetés sur Internet en 2013 sont les produits culturels. 61% des « cyber-acheteurs » se sont ainsi tournés vers ce type de produits. La deuxième catégorie la plus achetée est celle des jeux, jouets et consoles (48% des acheteurs sur internet ont choisi ce type de produits), à égalité avec les vêtements/maroquinerie, qui sont en progression par rapport à l’année dernière (48% vs 40% pour Noël 2012).

Dans le détail, les jeux et les jouets (hors jeux vidéos) restent les cadeaux les plus achetés sur Internet (39% vs 38% en 2012), ainsi que les livres (37% vs
39%). Certaines catégories ont été davantage privilégiées cette année. C’est le cas pour les voyages/séjours (20% vs 7% en 2012), l’électroménager (20% vs
14%), les produits informatiques (19% vs 9%), les vêtements/chaussures de sport (19% vs 7%), la téléphonie (15% vs 10%), le linge de maison/arts de la table (14% vs 7%), ou encore le mobilier/décoration (12% vs 6%). Parmi les acheteurs, 28% déclarent avoir acheté, et s’être fait livrer depuis un site étranger.
Par ailleurs, 13% des acheteurs déclarent avoir acheté au moins un cadeau d’occasion, une proportion qui monte à 19% parmi les 35-49 ans.

La livraison à domicile en mode normal est toujours privilégiée par trois internautes sur quatre et plus spécifiquement par les personnes âgées entre 35 et 49 ans (81% des acheteurs de 35-49 ans sur Internet ont privilégié le mode de livraison à domicile). Ce mode de livraison reste stable par rapport à 2012
(73%). Pour être sûrs d’être livrés en temps et en heure, les internautes n’ont pas hésité à recourir à la livraison rapide : 28% d’entre eux ont choisi un mode express de livraison à domicile pour Noël. La livraison hors domicile apparaît en très forte augmentation.59% des acheteurs ont ainsi retiré une ou plusieurs commandes en point relais, contre 48% en 2012. La progression est encore plus spectaculaire en ce qui concerne le retrait en magasin, 21% des acheteurs se sont rendus en magasin afin de récupérer la commande passée préalablement sur le site e-commerce de l’enseigne. C’est quasiment deux fois plus que l’an dernier (13%). Cette tendance reflète également le succès des stratégies omni-canal mises en place par de nombreuses enseignes magasin notamment à travers le « click & collect ».

L’étude CSA révèle un niveau de satisfaction quasiment unanime de la part des internautes vis-à-vis de leurs achats sur Internet. 98% des acheteurs âgés entre 18 et 74 ans déclarent ainsi être satisfaits de leurs achats de Noël sur le web. Ce niveau de satisfaction élevé touche tous les profils socio-démographiques.

L’enquête a été réalisée en ligne du 26 décembre 2013 au 2 janvier 2014 auprès d’un
échantillon représentatif de 1 011 internautes français de 18-74 ans constitué d’après la
méthode des quotas (sexe, âge, CSP, Région, Composition du foyer, achat en ligne).

Tags

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bilan Noël 2013: 10 milliards d’euros de shopping sur internet
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link