ActualitéManagementOffres d'emploi tech

[Bon App’] Appjobber, une marketplace de petits boulots rémunérés

Chaque jour à 13h, Frenchweb vous présente une application mobile, en partenariat avec Stardust, The digital testing company spécialiste du test d’applications mobiles, de sites internet et autres services digitaux. Vous souhaitez également parrainer la rubrique Bon'App ? Cliquez ici

[tabs] [tab title= »L’application »]

Origine : Allemagne

Editeur : Werdenktwas

Date de mise à jour : 17 octobre 2014

Disponibilité: Android 2.3 et iOS 5.1.1

Appjobber - application
[/tab] [/tabs]

Le jobbing séduit de plus en plus d’utilisateurs désireux de rentabiliser leur temps libre. Après le Français Frizbiz, l’Allemand AppJobber se développe en Europe. L’application est disponible sous iOS et sous Android dans neuf pays européens. AppJobber existe en cinq langues dont l’anglais et le français.

Interview de Robert Lokaiczyk, co-fondateur de Wer Denkt Was qui édite AppJobber :

FrenchWeb : Comment fonctionne votre application ?

Robert Lokaiczyk, co-fondateur de Wer Denkt Was
Robert Lokaiczyk, co-fondateur de Wer Denkt Was

Robert Lokaiczyk : AppJobber permet à ses utilisateurs – les « Jobbeurs » – de réaliser des petits boulots en échange d’une rémunération. L’application utilise le principe du crowdsourcing c’est-à-dire qu’elle met en relation des entreprises qui ont besoin d’informations avec les utilisateurs d’AppJobber. L’utilisateur télécharge gratuitement l’application. Ensuite, il crée son profil et sélectionne son pays et sa ville. Il peut alors accomplir des tâches simples et rapides sur le terrain avec l’appareil photo de son smartphone. AppJobber transmet directement les données récoltées – photos et commentaires du jobbeur – au client.

Comment avez-vous eu l’idée de la créer ?

Mängelmelder a été la première application développée par Wer Denkt Was. Elle permet de signaler des dégradations – type Graffitis – à la ville concernée, en prenant des photos. Lors du salon CEBIT de 2011, un représentant des GPS Tomtom a été très intéressé par le principe de Mängelmelder. Il nous a proposé un partenariat. C’est cette rencontre qui nous a donné l’idée de créer AppJobber.

Quels sont vos principaux concurrents ? Et comment votre application se démarque-t-elle ?

En France, nos principaux concurrents sont Click & Walk, Mobeye et Bpeek. AppJobber se différencie par son approche internationale, et par la multitude de tâches différentes que nous proposons. Nous garantissons aussi un revenu minimum de 1€ aux Jobbeurs. Actuellement, nous comptons 100 000 utilisateurs actifs en Europe.

Comment allez-vous monétiser ce nouveau service ?

Nos entreprises clientes payent les utilisateurs lorsque le job est effectué avec succès. Elles nous versent en même temps une commission de 50% du salaire du jobbeur.

Avez-vous créé une start-up pour développer l’application ?

J’ai co-fondé Wer Denkt Was GmbH avec Tobias Klug à Darmstadt – sud de l’Allemagne – en 2011. Aujourd’hui, l’entreprise compte 18 salariés. Wer Denkt Was développe aussi les applications Mängelmelder et Bürgerbeteiligung qui permettent aux habitants de donner leur avis sur les projets de leur ville. Nous ne faisons pas de collecte de fonds, nous n’utilisons que des fonds privés. C’est-à-dire que AppJobber a été financée grâce aux revenus de notre première application Mängelmelder, elle-même financée par un investisseur privé. En 2015, nous allons renforcer notre présence au Royaume-Uni. Nous comptons nous implanter en Pologne et en Turquie d’ici 2016.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et vidéos libres de droits

Vous voulez faire découvrir une application ? Soumettez-la en remplissant le formulaire.

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Mathilde Hodouin

Journaliste chez FrenchWeb. Pour contacter la rédaction, cliquez ici. Présentez votre application mobile avec la Bon App' du jour. Faites-vous connaître en devenant "la start-up de la semaine". Ajoutez un événement à notre agenda : cliquez ici

Sur le même sujet

Share This