ActualitéStartup

Le campus Partech Shaker: six mois de travaux pour 1 million d’euros

Kartable, Phonotonic, Sigfox, Dreem… en tout douze start-ups ont élu domicile en plein coeur de Paris depuis mi-septembre au sein du Partech Shaker. Trois de plus doivent les rejoindre lundi: Evergig, Fluo et LineUp 7. Cette nouvelle structure à l’initiative du fonds d’investissement Partech Ventures sera inaugurée officiellement en décembre. Romain Lavault affiche clairement les ambitions: « On voulait un lieu un peu VIP pour startups, agréable, central » raconte-t-il. Mais ne lui parlez pas d’incubateur, lui préfère parler de « campus dédié à l’open innovation unique au monde ». Rien que ça !

« Ici les entreprises ont déjà un business, un produit à vendre »

romain-lavault
Romain Lavault

Comme dans un incubateur pourtant, les start-ups sélectionnées louent un loyer mensuel et bénéficient d’un accompagnement pour développer leur activité. Coût: en moyenne 400 euros/personne/mois TTC, charges incluses (un peu plus au 8e étage, un peu moins au 2e). Elle peuvent également privatiser le 9e étage et sa terrasse pour 3 000 euros la soirée.

« Ici les entreprises ont déjà un business, un produit à vendre et sont en croissance. Nous donnons la priorité aux start-ups du domaine de l’économie numérique, dans lesquelles Partech Ventures a investi et nous évitons celles ayant levé des fonds auprès d’autres fonds » explique M. Lavault. 6 « corporates » employés dans de grands groupes se sont engagées à venir rencontrer les porteurs de projet de temps en temps, ce sont des Français comme des étrangers, leur identité sera dévoilée en décembre.

En quelques chiffres, le Partech Shaker ce sont:

  • 2200 m2 dans le deuxième arrondissement de Paris, sur 9 étages
  • 266 places de bureau pour environ 40 start-ups
  • Des bureaux modulables de 3 à 40 places, louables 18 mois au maximum
  • Une équipe de 5 personnes dont la responsable, Marie Raichvarg (photo ci-dessous)

 

Mais comment Partech finance-t-il ce lieu ?

Pour séparer juridiquement et financièrement cette initiative du reste des activités de Partech Ventures, le fonds a créé une filiale en mai dernier. Baptisée Partech Innovation, c’est cette société qui assure la gestion du Partech Shaker. Elle est dotée d’un capital social de 10 000 euros. Les travaux de création et d’équipement  de cet espace de coworking ont coûté environ 1 million d’euros et se sont étendus sur cinq à six mois. Partech prévoit un amortissement de ces dépenses sur une période de 2 ans. »Le modèle économique est simple: nous louons les locaux puis nous sous-louons aux start-ups » décrit Romain Lavault. Selon nos informations, la location de cet immeuble de 9 étages rue du Mail était proposée aux prix de 480 euros/m2/an par le fonds espagnol propriétaire du bien. Un rapide calcul permet d’estimer le loyer total annuel à 1, 056 million d’euros. Partech Innovation aurait légèrement négocié ce prix mais ne dévoile pas le montant exact du loyer. Le financement du lieu est 100% privé, via un emprunt.

« Le loyer des start-ups permet de rembourser le prêt chaque mois, à condition que ce ne soit pas trop vide ! Le risque qu’on prend c’est que ça ne soit pas plein » consent Romain Lavault.

partech-shaker-facade

marie-raichvarg

bureaux-shaker

salle-reunion-shaker

© photos : Adeline Raynal pour Frenchweb

Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This