ActualitéHealthcare

[Bon App’] Sur le terrain de l’e-santé, Google Fit vient concurrencer Healthkit d’Apple

Chaque jour à 13h, Frenchweb vous présente une application mobile, en partenariat avec Stardust, The digital testing company spécialiste du test d’applications mobiles, de sites internet et autres services digitaux. Vous souhaitez également parrainer la rubrique Bon'App ? Cliquez ici

Origine : Etats-Unis

Editeur : Google

Date de création : 28 octobre 2014

Disponibilité: Android 4.0

Google Fit - application (1)Google Fit - application (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Google poursuit son offensive e-santé. Pendant sa conférence de juin 2014, la firme de Mountain View présentait la Fit platform, conçue pour concurrencer l’offre d’Apple Healthkit sortie courant septembre 2014. Depuis le 28 octobre 2014, l’application mobile Google Fit est disponible gratuitement sous Android.

Google Fit est un service qui collecte et centralise l’ensemble des données issues d’applications sportives ou liées à la santé. Strava, Withings, Runtastic, Runkeeper et Noom Coach sont ses premiers partenaires. L’application est aussi alimentée en permanence par la multitude de capteurs des objets connectés sous Android, et qui mesurent l’activité physique : statistiques podomètriques, rythme cardiaque, pratique d’un sport, etc.

Trois API sont disponibles pour les développeurs

L’offre ne concerne pas uniquement les utilisateurs, puisque les développeurs et éditeurs d’applications peuvent exploiter les données et fonctionnalités de Google Fit. Le SDK de Google Fit propose trois API aux développeurs : la première pour récupérer les données issues des capteurs Android, la deuxième pour collecter les données issues d’une autre plateforme de quantified self et la troisième pour utiliser les données centralisées sur la plateforme Google Fit.

Si le marché de la santé intéresse tout particulièrement les géants américains comme Google, les données collectées restent soumises aux réglementations de la FDA aux Etats-Unis et de la Cnil en France. Google n’a toujours pas précisé si les données collectées étaient susceptibles d’être revendues aux entreprises comme les compagnies d’assurance par exemple.

Présentation de la plateforme Google Fit en juin 2014 :

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et vidéos libres de droits

Vous voulez faire découvrir une application ? Soumettez-la en remplissant le formulaire.

Bouton retour en haut de la page
[Bon App’] Sur le terrain de l’e-santé, Google Fit vient concurrencer Healthkit d’Apple
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux