ActualitéBusinessMedia

ByteDance nomme son directeur financier à la tête de TikTok

AFP

L’application de vidéos légères TikTok a annoncé vendredi la nomination au poste de directeur général de Shouzi Chew, chef des services financiers du groupe chinois ByteDance, la maison mère de TikTok. M. Chew, qui conserve ses fonctions chez ByteDance, remplace Vanessa Pappas, qui occupait ce rôle en intérim depuis août dernier après le départ de Kevin Mayer. Mme Pappas reste néanmoins chez TikTok, où elle devient directrice des opérations.

Consolider le statut de l’app aux États-Unis

Avant de rejoindre ByteDance le mois dernier, M. Chew, qui réside à Singapour et est diplômé de Harvard, a occupé plusieurs postes à responsabilité dans des entreprises technologiques, notamment chez le géant chinois de la téléphonie mobile Xiaomi. Sa nomination à la tête de TikTok a pour vocation de « préparer le terrain à une croissance soutenue », a annoncé l’entreprise dans un article de blog. Très populaire chez les ados et les jeunes adultes, la plateforme souhaite en effet consolider son statut, notamment aux États-Unis.

Menacée d’interdiction par Donald Trump, qui l’accusait d’espionnage au profit de la Chine et voulait la contraindre à céder ses opérations américaines à Oracle et Walmart, TikTok semble ne pas susciter la même hostilité auprès de l’administration Biden. En février, le Wall Street Journal rapportait que Washington avait décidé d’abandonner ce projet de vente forcée tout en précisant que la Maison Blanche continuait de plancher sur le dossier.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
tiktok
ByteDance nomme son directeur financier à la tête de TikTok
E-santé: l’Américain Aptar rachète le Français Voluntis, spécialisé dans les logiciels de suivi médical
HR Tech: Deel lève 425 millions de dollars supplémentaires pour faciliter les recrutements à l’étranger
Digital Marketing en 2021: le temps de l’action et du sens pour convaincre des clients potentiels
N26
La néobanque allemande N26 lève 777 millions d’euros pour une valorisation à 7,76 milliards d’euros
Télémédecine: après la crise, l’e-santé enfin prête à décoller?
Recrutement: le Français CleverConnect lève 30 millions d’euros pour s’étendre en Europe