ActualitéMedia

Canal+ et Orange souhaitent fusionner Orange cinéma séries et TPS Star

Après la guerre acharnée pour les droits du football, Canal+ et Orange décident de créer une co-entreprise en fusionnant le bouquet Orange cinéma séries et TPS Star.

Cette nouvelle entreprise sera détenue à 50/50 par les deux partenaires et sa gouvernance sera assurée à parité. Le Groupe CANAL+ apportera sa compétence éditoriale, tandis qu’Orange fera bénéficier de son expertise technologique avec le développement des services interactifs et transmédia associés.

Les antennes d’Orange ciné max et TPS Star seront fusionnées pour créer Orange ciné star, une chaîne premium qui proposera des programmes de première exclusivité, essentiellement de cinéma et séries.

Orange ciné star s’inspirera des lignes éditoriales d’Orange ciné max et de TPS Star, fondées sur la qualité. Distribuée sur les réseaux d’Orange et de CANALSAT, la chaîne sera également disponible auprès de tous les opérateurs qui le souhaitent, ce qui lui permettra d’atteindre un meilleur équilibre économique.

Enfin dans le cadre de ce projet, Orange et CANAL+ prévoient également de :
– maintenir les 4 autres chaînes d’Orange cinéma séries dans la continuité de la ligne éditoriale existante et avec leurs noms actuels (Orange ciné happy, Orange ciné choc, Orange ciné novo, Orange ciné géants) et les distribueraient sur leurs réseaux respectifs
– respecter leurs engagements en faveur de la création
– assurer la pérennité de l’emploi pour l’ensemble des équipes éditoriales ou techniques d’Orange dédiées au bouquet.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Canal+ et Orange souhaitent fusionner Orange cinéma séries et TPS Star
Comment les logiciels révolutionnent l’industrie automobile
IBM France: tentative d’invasion numérique par des salariés en « télégrève »
Wirecard : après le scandale, la FinTech allemande vend ses activités asiatiques
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Aux États-Unis, les géants de la Tech se veulent conciliants avec Joe Biden
BNP Paribas et le Crédit Mutuel s’associent dans la télésurveillance