ActualitéAmérique du nord

Ce n’est plus 1 mais 3 milliards que les fondateurs de SnapChat ont refusés!

Nous vous annoncions en début de semaine le refus par les fondateurs de SnapChat, Evan Spiegel et Bobby Murphy, d’une proposition de rachat par Facebook, ce dernier aurait surenchéri à 3 milliards de dollars, et aurait à nouveau reçu une fin de non-recevoir.

SnapChat préfèrerait réaliser un quatrième tour de table sur une valorisation frisant les 4 milliards de dollars. La société a levé jusqu’à présent 73 millions de dollars notamment auprès de Lightspeed Venture Partners et Benchmark.

Imaginée par des étudiants de l’université de Stanford, l’application a été lancée en septembre 2011 et permet à ses membres de déterminer la durée de vie des photos entre une et dix secondes. Un bon moyen de partager quelques souvenirs et clins d’oeil entre amis sans laisser de traces sur la toile… A moins que le destinataire, réactif, ne fasse une capture d’écran de la photo envoyée.

SnapChat enregistre plus de 350 millions de messages échangés chaque jour (contre 200 millions en juin). La société compte 57 salariés et a enregistré un chiffre d’affaires de 200 000$ en 2012.

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.

8 commentaires

  1. Ils sont 57, 200 000 euros de CA. J’espere que ce n’est pas pour gagner plus d’argent qu’ils ont refuse, mais par passion du message auto-destructible

  2. C’est des tarés !!! Soit ils deviennent un Géant du Net, soit ils deviennent Groupon !

  3. Des start-up non rentables sont valorisées plusieurs milliards… Quand la bulle va-t-elle éclater de nouveau?

  4. comment on peut refuser 3 milliards : en dispatchant à tous ses employés, tout le monde est retraité à vie, et FB est content.
    Très cons sur ce coup. Ou alors juste pour dire « nous on est + forts que FB ». Donc juste un concours de kékettes juste pour buzzer.

  5. Une bande de mégalomanes qui croient au père Noël 
    D’où vient leur chiffre d’affaires?

Bouton retour en haut de la page
Ce n’est plus 1 mais 3 milliards que les fondateurs de SnapChat ont refusés!
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 éditeurs de logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?
FoodTech: comment la restauration d’entreprise innove face à la crise
Formation des collaborateurs: comment éviter «l’obsolescence programmée de la connaissance»?
[Livre Blanc] Oui.sncf, mabanque.bnpparibas… la nouvelle tendance des extensions internet personnalisées