Actualité

Ce n’est plus 1 mais 3 milliards que les fondateurs de SnapChat ont refusés!

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Nous vous annoncions en début de semaine le refus par les fondateurs de SnapChat, Evan Spiegel et Bobby Murphy, d’une proposition de rachat par Facebook, ce dernier aurait surenchéri à 3 milliards de dollars, et aurait à nouveau reçu une fin de non-recevoir.

SnapChat préfèrerait réaliser un quatrième tour de table sur une valorisation frisant les 4 milliards de dollars. La société a levé jusqu’à présent 73 millions de dollars notamment auprès de Lightspeed Venture Partners et Benchmark.

Imaginée par des étudiants de l’université de Stanford, l’application a été lancée en septembre 2011 et permet à ses membres de déterminer la durée de vie des photos entre une et dix secondes. Un bon moyen de partager quelques souvenirs et clins d’oeil entre amis sans laisser de traces sur la toile… A moins que le destinataire, réactif, ne fasse une capture d’écran de la photo envoyée.

SnapChat enregistre plus de 350 millions de messages échangés chaque jour (contre 200 millions en juin). La société compte 57 salariés et a enregistré un chiffre d’affaires de 200 000$ en 2012.

Suivez moi

8 commentaires

  1. Ils sont 57, 200 000 euros de CA. J’espere que ce n’est pas pour gagner plus d’argent qu’ils ont refuse, mais par passion du message auto-destructible

  2. C’est des tarés !!! Soit ils deviennent un Géant du Net, soit ils deviennent Groupon !

  3. Des start-up non rentables sont valorisées plusieurs milliards… Quand la bulle va-t-elle éclater de nouveau?

  4. Une bande de mégalos qui croient au père Noel :))

  5. comment on peut refuser 3 milliards : en dispatchant à tous ses employés, tout le monde est retraité à vie, et FB est content.
    Très cons sur ce coup. Ou alors juste pour dire « nous on est + forts que FB ». Donc juste un concours de kékettes juste pour buzzer.

  6. Rod : Ou bien ils attendent qu’on leur en propose 4

  7. Une bande de mégalomanes qui croient au père Noël 
    D’où vient leur chiffre d’affaires?

Bouton retour en haut de la page
Ce n’est plus 1 mais 3 milliards que les fondateurs de SnapChat ont refusés!
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media