ActualitéAsieAsieBusinessChineInvestissementsTech

Ce nouveau fonds chinois de 10 milliards d’euros pour investir en Europe centrale et orientale

  • Soutenu par le gouvernement, ce fonds prévoit de lever 50 milliards d’euros pour financer des projets dans des secteurs comme la fabrication high-tech et les biens de consommation.
     
  • Pékin mise sur cette région, située sur la «nouvelle route de la soie» vers la Chine, pour développer de nouveaux marchés d’exportation pour ses entreprises.
     
  • En 2015, la croissance chinoise a ralenti à 6,9%, soit son plus faible niveau depuis 25 ans. 

 

La Banque industrielle et commerciale de Chine a annoncé la création d’un fonds d’investissement de 10 milliards d’euros, selon une information relayée par Reuters. Celui-ci permettra de financer des projets en Europe centrale et orientale. Ce fonds sera géré par Sino-CEE Financial Holdings, société créée par la Banque industrielle et commerciale de Chine plus tôt cette année. China Life Insurance et Fosun Group seront également impliqués dans la gestion du fonds. 

La société Sino-CEE Financial Holdings a été officiellement lancée le 5 novembre par le Premier ministre chinois Li Keqiang à l’occasion de sa visite à Riga, en Lettonie, pour le cinquième sommet des chefs de gouvernement de Chine et des pays d’Europe centrale et orientale (PECO). 

50 milliards d’euros en financement de projets

Soutenu par le gouvernement, le fonds prévoit de lever 50 milliards d’euros pour financer des projets dans des secteurs comme la fabrication high-tech et les biens de consommation. Bien que le fonds bénéficie du soutien des autorités chinoises, la Banque industrielle et commerciale de Chine assure qu’il fonctionnera selon les principes d’une entreprise et sera guidé par le marché. 

Dans un premier temps, il ciblera en priorité l’Europe centrale et orientale. Toutefois, la portée du fonds pourrait être étendue au reste de l’Europe et à d’autres régions pour développer la coopération entre la Chine et l’Europe centrale et orientale. L’an passé, Gao Yan, vice-ministre chinois du commerce, avait déclaré que les entreprises chinoises avaient investi plus de 5 milliards de dollars dans les pays d’Europe centrale et orientale.

Pékin mise sur cette région, située sur la «nouvelle route de la soie» vers la Chine, pour développer de nouveaux marchés d’exportation pour ses entreprises alors que le ralentissement de l’économie chinoise se confirme. En 2015, la croissance chinoise a ralenti à 6,9%, soit son plus faible niveau depuis 25 ans. 

Semaine speciale Chine 2

Lire aussi : Conseils d’entrepreneurs chinois aux Français pour s’internationaliser

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Ce nouveau fonds chinois de 10 milliards d’euros pour investir en Europe centrale et orientale
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link