ActualitéTech

[Chiffres] L’audience de l’internet mobile au 3ème trimestre 2011

Médiamétrie a lancé l’année dernière sa première étude sur l’audience de l’internet mobile. Compte tenu des chiffres du 3ème trimestre 2011 qui viennent d’être publiés, force est de constater que le support a connu une nette croissance au cours des 12 derniers mois.

En effet, au troisième trimestre 2011, 18,3M de mobinautes se sont connectés au cours du dernier mois, contre 13,7M sur la même période un an auparavant, soit une augmentation de près de 34%. Un essor qui s’appuie sur l’augmentation du taux d’équipement en smartphones: 4 utilisateurs de téléphone mobile sur 10 en sont désormais équipés, contre 1 sur 4 l’an passé.

Les classements d’audience trimestrielle de l’Internet mobile des groupes et des marques montrent que les Français sont de plus en plus nombreux à consulter les moteurs de recherche, les portails, les réseaux sociaux, les sites médias et les services pratiques. Au total, 7 337 sites sont mesurés au 3ème trimestre 2011 contre 4 991 au lancement de la mesure.

52,9% des mobinautes ont consulté au moins une application mobile connectée à partir de leur smartphone, soit une hausse de 21 points par rapport au 3ème trimestre 2010. 1 127 applications mobiles connectées sont mesurées au 3ème trimestre 2011. C’est presque 3 fois plus qu’au lancement de la mesure (407 en octobre 2010).

Au niveau des classements, Google apparaît sur la première marche du podium tous classements confondus: groupes, marques, sites et applications. En tête de peloton, on retrouve également Facebook, qui ne figure pourtant qu’en 4ème position au niveau des applications. Youtube, Orange et SFR sont également très sollicités.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This