ActualitéInvestissementsLes levées de fondsStartup

CitéGreen lève 650 000 euros pour favoriser les éco-gestes

La jeune pousse CitéGreen, fondée en 2011 autour d’un programme web de récompense des éco-gestes, vient de finaliser une levée de fonds de 650 000 euros auprès de JCDecaux et CDC Climat.

Concrètement, les internautes sont d’abord invités à gagner des points en s’inscrivant sur la plateforme dédiée puis en enregistrant les différentes actions réalisées. La start-up précise : « A chaque fois que vous agirez pour l’environnement, votre compte sera crédité automatiquement des points correspondants. Pas besoin d’envoyer des justificatifs ou de nous informer, nous nous occupons de tout. » Les internautes peuvent ensuite transformer les points cumulés en bons de réduction utilisables auprès du réseau de partenaires.

CitéGreen récompense ainsi le tri sélectif, la location de voiture entre particuliers ou encore l’utilisation de vélos en libre service et le recours à l’électricité 100% renouvelable.

Après plus d’un an d’activité, le programme Grand Public de CitéGreen aurait fédéré environ 35 000 utilisateurs et plus de 50 partenaires.

Grâce à cette augmentation de capital, la start-up entend accélérer son développement en France auprès des collectivités et des marques et consolider sa promesse ludique auprès de ses utilisateurs.

En février 2012, Frenchweb avait rencontré Emmanuel Toubloul, co-fondateur et DG de CitéGreen :

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
CitéGreen lève 650 000 euros pour favoriser les éco-gestes
Face à Starlink, OneWeb lève 400 millions de dollars auprès de SoftBank et Hughes
[Webinar] Accès aux services digitaux & identité digitale : comment répondre aux attentes de vos clients ?
CES: Drones désinfectants, masques intelligents… quelles sont les dernières innovations anti-Covid?
Streamland Media rachète les activités post-production de Technicolor pour 30 millions d’euros
Microsoft
Covid-19: Microsoft, Salesforce et Oracle travaillent sur un passeport de vaccination
Robots logistiques: pourquoi Scallog se lance aux Etats-Unis