ActualitéArts et CultureLes levées de fondsRetail & eCommerce

Cloud: le Britannique NewVoiceMedia lève 50 millions de dollars pour ses solutions CRM

NewVoiceMedia vient de boucler un tour de table de 50 millions de dollars auprès de Technology Crossover Ventures, en tant que leader de l’opération, et de ses actionnaires historiques Bessemer Venture Partners, Highland Capital Partners Europe, Eden Ventures, Notion Capital et Salesforce.com. La société britannique, spécialisée dans les centres de contacts en cloud, souhaite en profiter pour accélérer à l’international, renforcer ses infrastructures et ses services commerciaux.

« Cet investissement représente un fort soutien à notre technologie d’échelle internationale, à notre position sur le marché et à notre stratégie de développement mondiale. Pour le dernier exercice, le revenu issu des licences a augmenté de plus de 100% » selon Jonathan Gale, président de NewVoiceMedia.

Fondée en 2000, NewVoiceMedia développe des technologies – qui s’intègrent à Salesforce – de gestion de la relation client en cloud (ventes, opérations marketing, services…). Les appels peuvent par exemple être gérés directement depuis les smartphones des salariés, évitant ainsi de créer des call centers. La société a levé 105 millions de dollars au cours des 18 derniers mois.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Cloud: le Britannique NewVoiceMedia lève 50 millions de dollars pour ses solutions CRM
Comment le numérique réinvente le monde des livres ?
Cryptomonnaies: PayPal pourrait racheter BitGo, pionnier des transactions sécurisées
Intel: pourquoi le titre du géant des micro-processeurs a chuté de 10% en Bourse
Données de santé: la présence de Palantir dans le suivi du vaccin contre le Covid-19 inquiète
Statut des chauffeurs: Uber et Lyft perdent leur appel en Californie
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?