ActualitéBusinessRetail & eCommerce

[Coffret beauté] L’allemand Glossybox a levé au total 55 millions d’euros

L’incubateur allemand Rocket Internet a révélé pour la première fois aujourd’hui le total des montants levés par la start-up Glossybox, spécialisée dans les coffrets beauté sur abonnement.

glossybox

Au total, la société allemande aurait donc levé 72,4M $ (55M €) auprès de : Holtzbrinck Ventures, Kinnevik Access Industries et Rocket Internet bien sûr.

Aujourd’hui présente dans 17 pays différents (Allemagne, Autriche, Brésil, Canada, Chine, France, Allemagne, Israël, Italie, Japon, Corée, Pays-Bas, Pologne, Espagne, Suède, Royaume-Uni, et aux États-Unis), l’offre GlossyBox devrait s’étendre rapidement à de nouveaux marchés.

Lancée il y a un an et demi sur le modèle de la start-up américaine BirchBox, Glossybox revendique avoir livré près de 2M de coffrets à plus de 200 000 clientes. La société compte aujourd’hui 300 employés.

Pour rappel, en janvier 2012, GlossyBox avait annoncé le rachat de son homologue français Mon coffret Beauté.

Son principal concurrent, la société new-yorkaise Birchbox a, quant à elle, récemment fait l’acquisition de la start-up française JolieBox, pour un montant non dévoilé.

Lancé quelques mois après Birchbox, JolieBox avait, elle-même, racheté en décembre 2011 son concurrent britannique Boudoir Privé. JolieBox avait levé 1M € auprès d’Alven Capital et de plusieurs business angels.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Coffret beauté] L’allemand Glossybox a levé au total 55 millions d’euros
Défense : structuration progressive autour de l’intégration de l’intelligence artificielle
Coronavirus: comment les entrepreneurs ont-ils fait face à la crise?
Les offres d’emploi de la semaine
[DECODE Exit] Rachat de Chain Accelerator par ON-X, premier exit français en Blockchain
TikTok/Bytedance
Un collectif d’influenceurs TikTok lance une « collab house » à Paris
La technologie au service des startups pour affronter la crise du coronavirus
Copy link