ActualitéLes levées de fondsRussieTech

ComfortWay, la carte SIM virtuelle qui veut séduire les opérateurs

ComfortWay, une entreprise russe qui développe une technologie de carte SIM «virtuelle», a annoncé avoir levé 6 millions d'euros auprès de plusieurs acteurs non communiqués, rapporte le site East-West Digital News. «Les 6 millions d'euros d'investissements ont été levés auprès d'un pool de sociétés européennes des télécoms et d'investisseurs privés», déclare Oleg Pravdin, le PDG dans un communiqué.

Avec sa solution, ComfortWay s'adresse aux voyageurs qui se voient facturer à des tarifs élevés leurs communications lors de leurs déplacements à l'étranger, en particulier à cause du roaming. Pour cela, la start-up a développé une carte SIM «virtuelle» qui permet à un utilisateur, lorsqu'il arrive dans un pays, de sélectionner via une application une offre de téléphonie parmi plusieurs opérateurs télécoms locaux, à des tarifs locaux. Le smartphone est ainsi relié directement à l'opérateur local, évitant ainsi les frais d'itinérance.

Le marché de la dématérialisation de la SIM

Aujourd'hui, le service fonctionnerait déjà dans une centaine de pays (dont les Etats-Unis, la Chine ou encore les pays de l'Union européenne), sans qu'il y ait besoin de changer de carte SIM, précise l'entreprise sur son site. Avec ce nouvel investissement, la société veut étendre la couverture de son service et démarrer la commercialisation de son offre, notamment en Europe et en Asie. ComfortWay entend également nouer des partenariats avec des acteurs des télécoms et du tourisme. «Le lancement commercial des cartes SIM virtuelles ComfortWay est prévu pour le printemps 2016, en commençant par les marchés européens, asiatiques et russes», explique la société dans son communiqué.

D'autres acteurs s'intéressent de près à la dématérialisation des cartes SIM parmi lesquels les deux géants que sont Apple et Samsung. Cet été, le Financial Times révélait que les deux groupes étaient en discussions avec des acteurs de télécoms. L'objectif est de permettre à un utilisateur de ne plus être lié, via sa carte SIM, à un opérateur en particulier. Ainsi, avec une même carte SIM, il peut changer d'opérateur comme il le souhaite.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
ComfortWay, la carte SIM virtuelle qui veut séduire les opérateurs
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France
BioTech : DNA Script lève 142 millions d’euros de plus pour son imprimante à ADN
Trottinettes électriques: la startup allemande Tier voit sa valorisation s’envoler à 2 milliards de dollars
Industrie: la France mise 800 millions d’euros dans la robotique pour numériser les usines
Data center: le Québec, nouvel eldorado pour les géants de la Tech?
Submergé par une vague de révélations, Facebook est désormais pointé du doigt pour son rôle en Inde