ActualitéTech

Télécoms, internet mobile, musique en ligne.. Les 3 dernières études à découvrir

Le revenu du marché des télécoms toujours en baisse au premier trimestre 2012, Médiamétrie : l’audience de l’internet mobile en mai 2012, US : +14% pour les ventes d’albums numériques en 1 an… Zoom sur trois nouvelles études.

[Médiamétrie] L’audience de l’internet mobile en mai 2012

Médiamétrie publie aujourd’hui son étude sur l’audience de l’internet mobile en mai 2012. On y découvre ainsi que l’internet mobile est de plus en plus utilisé pour répondre aux questions pratiques du quotidien, puisque 4 millions de mobinautes ont consulté un guide d’achat, 1,3 million un site bancaire et 367 000 un site d’assurance depuis leur mobile en mai dernier. 1,7 million d’entre eux ont également visité les sites des organismes publics depuis leur mobile, ce qui leur offre 10% d’audience de plus par rapport à avril 2012. Par exemple, l’audience mobile du site impot.gouv.fr a enregistré une hausse de 180% en un mois.

Enfin, plus de 90,9% des mobinautes ont visité au moins un site depuis leur mobile au mois de mai 2012 et 69% d’entre eux ont consulté au moins une application mobile connectée à partir de leur smartphone.


Le revenu du marché des télécoms toujours en baisse au premier trimestre 2012

L’ARCEP a publié hier son observatoire des marchés des communications électroniques en France au premier trimestre 2012. Celui-ci révèle qu’au premier trimestre 2012, le revenu provenant des services de communications électroniques a connu une baisse de 2,8% par rapport au premier trimestre 2011. Le revenu des services fixes est lui aussi en légère baisse, comptabilisant une perte de 1,3 % en un an alors qu’il avait connu un repli supérieur à 4 % au premier semestre 2011 et d’environ 2 % au second semestre 2011. Ce ralentissement de la baisse s’explique par la croissance du revenu des services à haut et très haut débit depuis trois trimestres (entre +7 % et 8 % sur un an). Enfin, le revenu des services mobiles subit une baisse de 4,5 % en un an au premier trimestre 2012.

En 2009 et 2010, la croissance du revenu du marché des communications électroniques en France s’était poursuivie (+0,9 % en 2009 et +0,8 % en 2010). Durant ces deux années de crise économique, le marché français des communications électroniques a mieux résisté a la crise que celui des autres grands pays européens, puisqu’il a profité d’une hausse d’environ 1% par an en 2009 et 2010. Une hausse qui s’est stoppée en 2011 a cause de la hausse de la TVA (février 2011) et qui a même entrainé presque 3% de baisse de revenus.

En revanche, les volumes consommés ont progressé de 5,2% en un an pour la voix, 30,6% pour les SMS et 73% pour le volume de données. L’étude fait aussi état d’une croissance annuelle de 7% en un an des forfaits mobiles « voix-data ». Enfin, le trafic des communications fixes a augmenté de 2,8% depuis l’an passé.


US : +14% pour les ventes d’albums numériques en 1 an

Selon une étude de Nielsen, réalisée du 2 janvier au 1er juillet 2012, les ventes de musiques numériques ont augmenté de 6% en un an aux Etats-Unis. Si les ventes globales d’albums ont légèrement diminué (-0,6%), les ventes d’albums numériques ont, quant à elles, profité d’une augmentation de 14%

Les ventes numériques représentent désormais 57,7% des ventes de musique, contre 53% au premier semestre 2011. Par ailleurs, les ventes d’albums vinyles ont autant augmenté que les ventes numériques au cours des six derniers mois (14%).

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Télécoms, internet mobile, musique en ligne.. Les 3 dernières études à découvrir
Silicon Valley : un exode de San Francisco vers des villes moyennes américaines se prépare
Les Déterminés, une transformation digitale pour soutenir les entrepreneurs des quartiers populaires et ruraux
Élections américaines: Facebook va bloquer les publicités des médias contrôlés par un État
Coronavirus: l’État débloque un fonds au secours des startups françaises convoitées à l’étranger
Confinement: comment les géants américains ont profité de l’explosion du temps passé sur Internet
Hyperconnexion : « se connecter aux autres pour éviter de se connecter à soi-même »
Copy link